Buteur dans une phase finale : le Marocain Ayoub El Kaabi égale le Congolais Ndaye Mulamba ?

Buteur dans une phase finale : le Marocain Ayoub El Kaabi égale le Congolais Ndaye Mulamba ?

This post has already been read 596 times!

Jamais égalé depuis 1974 pour avoir marqué 9 buts dans une phase finale d’une compétition continentale de la Caf, le Congolais Pierre Ndaye Mulamba alias Mutumbula a désormais un conçurent. C’est le marocain Ayoub El Kaabi qui a inscrit lui aussi 9 buts à la 5ème édition du Championnat d’Afrique des Nations, dont les lampions se sont éteints le dimanche 4 février, au Maroc. Comme Ndaye à l’époque, Ayoub El Kaabi s’apprête lui aussi d’aller à la Coupe du Monde avec les Lions de l’Atlas.

Si l’on peut dire que le Congolais est égalé 44 ans après, en tout cas, il n’est pas encore battu, loin d’être même battu, d’autant plus que le Chan n’est pas la Can. Il sera égalé davantage le jour où quelqu’un réalisera le même record à la Coupe d’Afrique des Nations. Ndaye reste toujours égal à lui. Ses très belles prestations à la Can Egypte 1974 restent gravées dans les annales du football congolais. Ayoub El l’a fait autant pour son pays. Le Maroc lui doit tout. C’est le grand artisan du sacre des Lions de l’Atlas au Chan 2018 avec 9 buts en 6 matchs. Ses matches spectaculaires, ses victoires et surtout, son titre de vainqueur du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) qui s’est refermé dimanche par un succès 4-0 face au Nigeria. Sacré champion, meilleur joueur et meilleur buteur de la compétition, Ayoub El Kaabi a de quoi attirer toutes les attentions. Désormais, c’est lui qui détient le record de buts inscrits dans cette compétition, devant le Zambien, Given Singuluma, auteur de 5 réalisations lors de l’édition de 2009.

A 24 ans, l’attaquant providentiel de l’équipe nationale A’ du Maroc est dans un moment euphorique de sa jeune carrière. Il y a peu de temps encore, personne ou presque ne le connaissait, même chez lui au Maroc. Soudain, il y a eu cette saison de rêve au Racing de Casablanca, 3ème club de la ville avec le Raja et le Wydad- qu’il a hissé jusque dans l’élite en finissant par ailleurs meilleur buteur de Deuxième division avec 25 réalisations. Ayoub El Kaabi a écrit son histoire durant ces trois semaines de compétition réservé aux joueurs locaux. Chacune de ses apparitions au CHAN a confirmé son potentiel, sa vitesse et son efficacité devant le but. Dimanche dernier, il a été l’auteur d’un but au cours de la finale face au Nigeria, où le Maroc a été sans pitié en infligeant un score fleuve de (4-0). Ce qui portait à 9 le nombre de ses buts durant cette compétition. La CAF lui a aussi décerné le titre de meilleur joueur du tournoi.

Sur la route de la Russie ?

Une performance qui n’a pas laissé de marbre de grands clubs. La presse marocaine rapporte que des émissaires de clubs turcs, égyptiens, et même italiens présents au CHAN veulent s’arracher cette perle. Le Zamalek du Caire a proposé trois millions de dollars et les clubs saoudiens agitent leurs millions de pétrodollars pour l’attirer à eux. Le sélectionneur national, Hervé Renard, n’est pas en reste. Le technicien français qui supervise les matchs de cette sélection aurait été fort séduit par le jeune attaquant des Lions de l’Atlas Locaux. Jamal Sellami, sélectionneur des A’, a d’ailleurs confirmé qu’El Kaabi était dans les petits papiers de Renard. En matches tests prévus les 23 et 27 mars 2018 respectivement contre la Serbie puis l’Ouzbékistan pour la préparation au Mondial 2018 en Russie, El-Kaabi sera certainement dans l’effectif convoqué par Hervé Renard.

Parcours de deux finalistes

Le Maroc est sacré champion sans défaite. Il a joué 6 matches avec à la clé 5 victoires et un match nul : Maroc- Mauritanie 4-0 ; Maroc – Guinée 3-1 ; Maroc-Soudan 0-0 ; Maroc -Namibie 2-0 ; Maroc -Libye 3-1 ; Maroc-Nigeria 4-0. De son côté, le Nigeria a fait 4 victoires, un nul et une défaite : Nigéria-Rwanda 0-0 ; Nigéria – Libye 1-0 ; Nigéria – Guinée Equatoriale 3-1 ; Nigéria – Angola 2-1 ; Nigéria – Soudan 1-0 et Nigeria-Maroc 0-4. Le Maroc a marqué 12 buts et le Nigeria 7. Les deux équipes n’ont encaissé chacune que 2 buts.

Kidiaba remercie la Caf  

L’Ambassadeur du Chan Total 2018, le Congolais Robert Kidiaba qui a vécu tous les 32 matches a sincèrement remercié la Caf : ‘‘j’étais très ému au moment de recevoir mon invitation. Le président est à remercier avec son exécutif car ils n’ont pas oublié un joueur qui a fait toute sa carrière sur le continent. Je sais que c’est difficile de désigner un ambassadeur à la CAF n’ayant fait sa carrière qu’en Afrique seulement. Je les remercie encore une fois’’.

De tous les matches qu’il a suivis, Kidiaba a apprécié le niveau du match Zambie-Namibie : ‘‘c’était un très bon match sur le plan tactique. La Zambie possède une très bonne équipe sur le plan technique. J’aime le football basé sur la technique et surtout la rigueur tactique. La Zambie adopte un football académique. Du reste, il a regretté l’élimination du Cameroun et de la Côte d’Ivoire : j’ai été triste à l’élimination de ces deux pays par rapport à leurs entraîneurs. Rigobert Song est l’entraîneur en chef du Cameroun, Kolo Touré est assistant chez les Eléphants. Ce sont deux légendes du football africain. J’aurai aimé qu’ils atteignent la demi-finale ou la finale du CHAN.

EG

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com