Après le démarrage des travaux de la CEM 31-21 : Marie-Ange Mushobekwa discute avec le BCNUDH

Après le démarrage des travaux de la CEM 31-21 : Marie-Ange Mushobekwa discute avec le BCNUDH

This post has already been read 585 times!

Un jour après le démarrage des travaux de la Commission d’Enquête mixte sur les manifestations du 31 décembre 2017 et du 21 janvier 2018, «CEM 31-21», la Ministre des Droits Humains a reçu le Directeur du Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’homme, «BCNUDH», le mardi 6 février, en son cabinet du travail. Ensemble, Marie Ange Mushobekwa et Abdoul Aziz Thioye ont discuté sur la rédaction du rapport périodique sur le droit socioculturel conformément aux conventions ratifiées par la RDC en la matière et sur la coopération technique du BCNUDH pour soutenir la CEM 31-21, qui a été mise sur pied par le Gouvernement de la République.

Pour Abdoul Aziz Thioye, le BCNUDH ne participe pas aux travaux de ladite Commission d’enquête. Mais, il va  apporter un appui technique aux délégués qui y travaillent sur le plan méthodologique avec des matériels afin que l’enquête soit fiable. «Notre but et mandat n’est pas dans la logique de contradiction avec le gouvernement congolais. Et surtout, nous rappelons à l’opinion que nous ne sommes pas  en compétition sur les statistiques en termes de morts lors des manifestations publiques. Le plus important, c’est de réfléchir sur comment mettre fin à ces genres d’incidents afin qu’ils ne se reproduisent plus», a déclaré le Directeur de BCNUDH.

Entretemps, la CEM 31-21 poursuit les travaux qu’elle a bel et bien commencés depuis le 5 février au Ministère des Droits Humains. Venus des différents organismes internationaux et aussi des organisations de la Société civile ainsi que des ONG  de défense de droit de l’homme et des institutions publiques, les délégués y participent et se fixent des orientations pour présenter un rapport fondamental à l’opinion. Ces travaux ont permis aux délégués de prendre connaissance des différents rapports, d’élaborer le règlement intérieur  de la Commission.  Cependant, la deuxième journée des travaux a été marquée par la présence de la Ministre de tutelle qui est également Présidente de la CEM 31-21. Toutefois, Marie-Ange Mushobekwa a insisté sur la protection des témoins, la confidentialité des dossiers, l’objectivité, la neutralité et l’impartialité dans le traitement des dossiers. Ceci, explique la  Ministre de Droits Humains, permet de trouver une meilleure réparation afin que justice soit rendue à tous.

Les délégués saluent l’initiative 

Les délégués de structures représentées dans cette commission ont salué cette initiative prise par le Gouvernement qui vise à établir les responsabilités afin que les présumés auteurs de violations de droits de l’homme soient poursuivis en justice et que les victimes soient rétablies dans leurs droits. Ils exhortent les victimes à se rendre à l’immeuble Kasaï, place Le Royale à Gombe, pour témoigner ou contacter la CEM 31-21. Pour Georges Kapiamba de l’ACAJ, les victimes et les proches vont donner les détails, les informations précises sur des personnes tuées, blessées et surtout les auteurs. Ce qui va beaucoup permettre à la Commission de faire de mieux faire son travail. ‘‘Nous demandons à toutes les personnes concernées de nous approcher. Nous allons leur garantir sécurité et protection’’.  De son côté, Astrid TAMBWE du GADF (Groupe d’action pour les Droits de la Femme), estime que la mise en place de cette CEM 31-21 est une grande opportunité pour pouvoir élaguer toute   contradiction et lutter contre l’impunité en RDC.

Membre du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, la RDC  a tout intérêt de préserver une image positive en apportant un éclairage par rapport aux allégations des violations des droits humains commises le 31 décembre 2017 et le 21 janvier 2018 sur l’ensemble de son territoire.

Jordache Diala

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com