Elections 2018. Paris : Aubin Minaku tente de convaincre Gérard Larchet !

Elections 2018. Paris : Aubin Minaku tente de convaincre Gérard Larchet !

This post has already been read 653 times!

Le Premier des Députés nationaux Rd-congolais séjourne dans la capitale française depuis plus d’une semaine déjà. Il a été invité à la réunion du bureau de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie tenue du 1er au 2 février 2018 au Palais de Luxembourg. Aubin Minaku a eu, de ce fait, l’occasion de rencontrer personnellement le Président du Sénat français, Gérard Larchet, à qui il a donné les assurances évidentes en ce qui concerne la tenue des élections le 23 décembre prochain. Ce, après avoir rencontré son homologue de la chambre basse française.

L’étau se resserre, en effet, pour les parties engagées à l’organisation et la tenue des échéances électorales en République Démocratique du Congo. Pour éviter les démarches superfétatoires, provoquées par les politiques congolais, pouvant mener à l’échec du processus électoral, la République française, à travers l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie -AFP-, s’est bien décidée à suivre cette affaire à la loupe. Dans sa peau d’un des principaux alliés de la RD. Congo, la France entend voir la concrétisation de tous les engagements démocratiques pris par les autorités congolaises.

Sur la table des matières lors de cette réunion, l’examen de la situation politique dans l’espace francophone, les rapports des commissions permanentes et des réseaux des femmes parlementaires, ainsi que des rapports des chargés des missions des régions.

Le speaker de la chambre basse n’est pas passé par le dos de la cuillère pour étaler la situation congolaise en ces temps de crise extrême. Pour tenter d’estomper les incertitudes dont se nourrit actuellement le Parlement français autour de la situation politique en RD. Congo, Aubin Minaku, en tant que Président d’honneur de cette organisation mondiale des parlementaires francophones, a apaisé, tant soit peu, le Président du Sénat, M. Gérard Larchet qui a émis le vœu indubitable de voir le calendrier électoral être respecté par les congolais eux-mêmes, premiers bénéficiaires de la voix des urnes.

Place maintenant à la réalisation effective des élections, passant bien entendu, par le respect des dates, des lois, et du peuple congolais, victime de la mauvaise gestion de la République.

Boris Luviya

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com