Crise sécuritaire au Kasaï. JEDEGRAK : Danny Mpoyo monte au créneau

Crise sécuritaire au Kasaï. JEDEGRAK : Danny Mpoyo monte au créneau

This post has already been read 126 times!

Il a appelé à l’unité, à l’amour, à la paix, au travail pour le développement du Grand Kasaï. Il s’agit de Danny Mpoyo, Président des Jeunes Ambassadeurs pour le Développement du Grand Kasaï -JEDEGRAK. C’était au cours de son speech tenu lors de la journée dédiée à l’échange de vœux de la jeunesse du Grand Kasaï, le week-end dernier, qu’un tableau sombre de la situation actuelle a été tracé par ce leader des jeunes Kasaïens. Le récent drame de Kakenge dans le territoire de Mweka fait partie, entre autres, des points qu’il a évoqués. Il a condamné avec la dernière énergie cet état des lieux peu heureux.

Le Grand Kasaï, considéré autrefois comme un terrain de théâtre des massacres par différents phénomènes qui ont fait couler beaucoup d’encre et de salive, désormais, ce coin de la République Démocratique du Congo ne doit guère vivre ces atrocités, explique-t-il. La prise de conscience de lutter contre le tribalisme, d’être manipulé par qui que ce soit, font partis de l’appel qu’a lancé Danny Mpoyo à ses confrères. A cet effet, le JEDEGRAK est une histoire de tous sans distinction, selon lui. Ni coloration religieuse, culturelle, non plus politique. Cependant, il est, en effet, un cadre où le partage d’idées pour le développement du Grand Kasaï et aussi de la RD. Congo, est octroyé à tous, explicite-t-il. D’où, l’espace Kasaïen, secoué par des différentes péripéties dont les effets sont jusqu’à ce jour épidermiques, sera au centre d’une méga campagne de sensibilisation sur la paix qui sera lancée dans un avenir proche, a-t-il dit. Elle sera dénommée ‘’Plus jamais ça  au Kasaï’. Motif? Amplifier les résolutions prises lors de la conférence sur la paix  organisée par le gouverneur sous la barbe du Président de la République; martèle-t-il. Des actions de grandes envergures seront projetées dans plusieurs secteurs. Notamment, dans l’éducation, la santé et l’agriculture. Aussi, la promotion de l’auto prise en charge, la responsabilité de la jeunesse, gage de notre bien-être collectif seront prônées, a-t-il conclu. Il vaut mieux de signaler qu’une minute de silence a été observée pour rendre hommage aux victimes du Kasaï.

Lambert Saïdi

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com