Autonomisation de la femme : un rôle important pour la survie nationale

Autonomisation de la femme : un rôle important pour la survie nationale

This post has already been read 313 times!

 ‘’Investir dans la force productrice de la femme rurale: priorité de la RD. Congo’’, c’est le thème national retenu en République Démocratique du Congo, en marge de ce mois de la femme, célébré le 8 mars de chaque année à travers le monde. A cette occasion, la Représentante des femmes évoluant en milieu rural, Mme Yianzu, a fait savoir jeudi 8 mars 2018 à l’Académie de Beaux-arts, à Kinshasa, que la femme rurale  joue un rôle  important pour la survie de la population Rd. Congolaise.

En effet, il faudra souligner que le thème international du mois de la femme édition 2018 est ‘’L’heure est venue : les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes’’. A en croire la Ministre du Genre, Famille et Enfant, Chantal Safou Lopusa, le thème retenu par les autorités de la République a été inspiré par ce thème mondial. Elle s’exprimait jeudi dernier à l’Académie de Beaux-Arts, à l’occasion de l’ouverture de la sixième foire de l’entreprenariat féminin, qui devra se clôturer le 10 mars prochain.

Dans son speech, la Représentante des femmes vivant en milieu rural, a, avant tout, salué la présence de tous les invités et partenaires qui ont répondu présent à l’activité organisée ce jeudi 8 mars à l’Académie de Beaux-Arts, en l’honneur de la femme. En tout cas, elle était la première à prendre le micro à cette manifestation, au nom des femmes rurales. Sans ambages, elle en a profité pour rappeler que la femme rurale mérite un peu plus de mérite et de la dignité. Car, a-t-elle laissé entendre, cette dernière demeure une source vitale de production sur l’ensemble du territoire national.

Par conséquent, du haut du podium installé au sein de l’institution précitée, Mme Yianzu a, dans cette perspective, à travers la Ministre du Genre, Famille er Enfant, appelé le Gouvernement à accompagner les femmes rurales dans la concrétisation effective de tous les programmes tant nationaux qu’autres, les concernant.

Déterminée à œuvrer pour l’autonomisation de cette femme,  la Représentante des femmes rurales plaide pour l’implication de tout le monde. Ces femmes vivant en milieu rural sont butées à plusieurs difficultés notamment, des difficultés liées à l’accès à la terre, à l’électricité, à l’eau, à la technologie améliorée pour la transformation et conservation des produits agricoles, a-t-elle conclu dans son bref discours.

Il sied de souligner que la célébration de ce jeudi 8 mars 2018, a été organisée en deux étapes. Dans l’avant-midi, une marche à l’honneur de la femme rurale a été effectuée à la Valée de la N’sele, suivi des discours prévus à l’occasion de cette journée à l’Académie de Beaux-arts, dont celui de la Ministre Chantal Safou qui, en mémoire des femmes et enfants victimes des diverses violences en Ituri, a demandé d’observer une minute de silence.

 Germain Lobo

 

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com