Devant le Conseil de Sécurité. RDC: She Okitundu demande une décrispation équitable

Devant le Conseil de Sécurité. RDC: She Okitundu demande une décrispation équitable

This post has already been read 681 times!

Le Ministre  des Affaires Etrangères  et Intégration  Régionale, Leonard She Okitundu, a dénoncé, dernièrement au siège des Nations Unies, l’utilisation abusive du concept décrispation réclamée par les opposants et l’Eglise catholique. A l’en croire, la décrispation doit concerner  tous les acteurs politiques, tant de la Majorité, de l’Opposition  que de la Société Civile, dont l’Eglise catholique ainsi que les partenaires internationaux. Tous doivent poser des actes dans le sens  souhaité, celui d’accompagner constructivement,  d’une manière paisible, le processus politique qui marche de pair avec le processus électoral.

Sur ce même ordre d’idées,  Leonard She Okitundu a fait savoir devant l’Organisation des Nations Unies  que le gouvernement congolais  travaille sans relâche pour appliquer intégralement l’Accord  de la Saint Sylvestre, surtout dans son volet décrispation. En analysant scrupuleusement les dires du Vice-premier ministre, Ministre des Affaires Etrangères et Intégration Régionale, on comprendrait sans doute que l’Accord du 31 décembre 2017 serait difficilement appliqué surtout quand il demande que la décrispation soit mise en œuvre par tous les acteurs politiques de la RDC, tant de la majorité, de l’opposition que de la société civile ; alors que l’opinion a tendance à attendre tous les signaux uniquement que du Pouvoir et que la décrispation ne concerne concrètement que les opposants.

Christian Bokaya

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com