Diffusion de ses clips vidéo , Fally Ipupa donne un embargo à la RTG@!

Diffusion  de ses clips vidéo , Fally Ipupa donne un embargo à la RTG@!

This post has already been read 792 times!

Si dans le passé, son ancien patron, Koffi Olomidé, avait été déculotté par le patron du Groupe de presse l’Avenir, c’est parce que la star avait complètement tort, juridiquement parlant, dans l’affaire Patou BIONIOKIO. Ce pauvre caméraman de la Radio Télévision Groupe l‘Avenir (RTG@), rappelle-t-on, a été tabassé, et sa caméra cassée, par un colosse  commis  à la sécurité du Président de l’orchestre Quartier Latin, en 2008. Dix ans après, le chanteur Fally IPUPA, sorti des entrailles musicales de Koffi, monte au créneau dans un autre dossier. Cette fois-ci, il ne s’agit pas d’une affaire des biceps mais plutôt d’une question du respect et de la dignité humaine  que réclamerait l’auteur de la célèbre chanson «Droit chemin» vis-à-vis des responsables de la RTG@.

Selon son staff, Fally IPUPA Hustler s’est dit très indigné  de constater que, de façon inexplicable et totalement injustifiée, plusieurs journalistes et chroniqueurs de musiques de la chaine RTG@ s’évertuent, sans aucun motif, à le vilipender, dénigrer, voire l’insulter dans la seule intention de ternir son image.

Beaucoup parmi les fanatiques auraient fait le même constat, affirment des milieux proches de Fally.   Certains partenaires ont interpellé à plusieurs fois l’ex-chanteur de Quartier Latin pour agir contre la campagne que mènerait la RTG@ qui ternie son image dans l’opinion nationale et internationale. «Nous regrettons ce type de comportement. Surtout  lorsque nous regardons l’émission «Gare centrale» sur les antennes de la RTG@. Parfois, on laisse passer des injures par les autres musiciens des orchestres concurrents sur le plateau. Tantôt, c’est elle-même, la présentatrice qui s’illustre aussi par des attaques personnelles et des propos malveillants à l’égard de Fally. On se demande si vraiment les responsables de cette chaine constatent comme les téléspectateurs  certaines extravagances ou dérapages de langages  contre notre artiste», a déclaré un membre du staff F-Victime de Fally.

Trop c’est trop ! La star et son  équipe managériale  ont, enfin, pris l’option de porter l’affaire devant les Cours et Tribunaux. Depuis le 31 mars dernier, Fally Ipupa, de son vrai nom Nsimba Ipupa, a déposé une opposition judiciaire à toute diffusion de ses clips,  émissions  ou reportages sur la RTG@, au Tribunal de Grande Instance de la Gombe.

Ceci, en vue de mettre fin à cette campagne de dénigrement, expliquent les proches de l’artiste. Dans sa déposition, le raquant Fally interdit formellement et fermement, sous peine des poursuites judiciaires, à tous les professionnels de presse, journalistes, chroniqueurs, animateurs, téléspeakerines, œuvrant dans ce groupe de presse de prononcer à nouveau son nom ; diffuser ses clips ou un quelconque reportage le concernant. ‘‘Ce qui est évident, le requérant est un artiste musicien de renommée internationale. Fally Ipupa a atteint un niveau qui exige et lui impose une bonne image, une bonne conduite, une bonne réputation sociale et professionnelle. Sur le plan artistique, il faut retenir, par ailleurs, que la star, qui n’a plus presté au pays depuis décembre dernier, jouera son spectacle de l’année à Kinshasa, ce 7 avril, à Rotana, a informé l’un des ses porte-paroles.

Japhet Nzeza  

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com