Espace Masolo: la marionnette à la conquête de Kinshasa

Espace Masolo: la marionnette à la conquête de Kinshasa

This post has already been read 548 times!

Quel avenir pour la marionnette en République Démocratique du Congo ? Comment rendre cet art thérapeutique attractif et populaire dans un pays où la crise sociale est la cause principale des perturbations de la tension artérielle? Ces questions ont été débattues lors de la conférence de presse animée, le week-end dernier, à Kinshasa par l’Espace Masolo. Cette rencontre avec les professionnels des médias a sanctionné la tournée des marionnettistes allemands et australiens à Kinshasa. Il était également question pour Andy Freer, Stéphanie Oberhoff et Stéphane Hisler en collaboration avec l’Espace Masolo, d’évaluer leur partenariat mis en place depuis 2003 et évoquer l’avenir de cette discipline artistique.

«Le but, dès le départ, était de promouvoir la marionnette. Mission accomplie car, plusieurs artistes ont été initiés dans cet art», s’est réjouie Malvine, co-fondatrice de l’espace Masolo.

Pendant deux semaines, soit du 17 mars au 02 avril 2018, les artistes ont travaillé en atelier pour composer le scénario, la musique et réaliser des marionnettes géantes à l’aide des matériels tels des bambous et d’autres venus de l’étranger.

Ensemble, ils ont partagé leurs expériences et formé les artistes et les enfants de la rue réinsérés dans la société  sur cet art de spectacle que beaucoup de Congolais ignorent.

Pour Stefany Open, la réussite de ce projet de création de la marionnette géante est un moment inoubliable pour les artistes.

La  représentante de Gütesiegel Kultur de l’Allemagne et partenaire de l’espace Masolo en RDC a salué la performance des acteurs congolais et leur engagement de promouvoir cette discipline.

Notons que la formation a débouché sur une série de représentations à travers la Ville. «Nous avons senti un niveau  de professionnalisme dans la création et exhibition de l’art des marionnettes. Cela prouve le sérieux d’un travail bien accompli…», a déclaré l’allemand Stefany Open.

De son côté, le représentant de Snuff Puppets de l’Australie a réitéré l’engagement de sa structure dans la collaboration entre la RDC, l’Allemagne et son pays. «C’est un échange fructueux que nous allons consolider énormément en matière culturelle. La RDC est un grand pays, un pays puissant en culture », a-t-il renchéri.

L’artiste australien a émis le vœu que les Congolais fassent en sorte que la marionnette devienne un grand art de spectacle africain avec des talents exceptionnels.

Signalons qu’au terme de cette conférence de presse, les jeunes artistes encadrés par l’Espace Masolo ont présenté au public les résultats de leurs travaux des marionnettes géantes réalisés durant deux semaines, devant le siège de cette organisation culturelle. Ambiance très électrique devant un public varié venu des différents coins de Kinshasa. Les marionnettes géantes ont exhibé plusieurs pas des danses au rythme de la fanfare même de l’Espace Masolo.

JD

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com