Appel pressant aux autorités compétentes. Mont- Ngafula : deux têtes d’érosions menacent la Pédiatrie de Kimbondo

Appel pressant aux autorités compétentes. Mont- Ngafula : deux têtes d’érosions menacent la Pédiatrie de Kimbondo

This post has already been read 146 times!

Œuvre italienne, la pédiatrie de Kimbondo, située dans la commune de Mont-Ngafula, est menacée par deux têtes d’érosions qui nécessitent, le plus vite que possible, une intervention des autorités congolaises. Le mercredi 11 avril 2018, par l’entremise de l’Ambassadeur d’Italie en RDC, M. Luca ATTANASIO, le Ministre RD. Congolais de  l’Environnement et Développement Durable, le Docteur Amy Ambatobe, a visité ce site pour constater de près l’ampleur et la gravité des érosions afin d’essayer de trouver des solutions idoines pour faire renaître l’espoir dans le chef des bénéficiaires de cette pédiatrie et, aussi, encourager les actions philanthropiques des partenaires italiens.

«Vu l’importance de ce site, en tant que Ministre de l’Environnement, il y a nécessité d’intervenir rapidement pour sauver ce site. Déjà,  je vais écrire au Chef du Gouvernement et réserver copie à mon collègue des infrastructures et travaux publics pour évaluer, à travers nos experts, afin d’envisager des solutions pour que les pavillons qui sont en danger puissent être protégés», a rassuré le Ministre congolais de l’Environnement et Développement Durable, Amy Ambatobe.

Outre les menaces d’érosions, Mme Iole Shacchi Cisnetto, Présidente de la Fondation Insé Onlus, qui gère le centre de  pédiatrie de Kimbondo, a laissé entendre au Ministre Amy Ambatobe qu’il y a également une difficulté sur la canalisation des eaux qui viennent de l’avenue Télécom et l’assainissement de l’environnement.

Il sied de signaler que Mme Iole a, maintes fois, écrit aux institutions habilitées à trouver la solution, telles que l’OVD, pour canaliser les eaux qui menacent les pavillons où sont hospitalisés les patients. Mais, ses écrits n’ont pas trouvé des réponses plausibles. C’est la raison pour laquelle l’ambassadeur d’Italie a saisi le ministère de l’environnement.

Ce dernier les a rassurés qu’une solution sera trouvée tant pour les érosions que pour la canalisation des eaux et l’assainissement de ce site d’une importance capitale pour la santé et l’hébergement des orphelins.

Quid du centre de pédiatrie de Kimbondo ?

Sans doute, le Centre de Pédiatrie de Kimbondo, fondé en 1980 par les médecins Laura Perna (décédée en 2015) et père Hugo Rios afin d’apporter assistance médicale en hôpital aux enfants victimes de mutilations et sévices, constitue aujourd’hui une référence incontestable en matière d’assistance médicale pour tous les villages situés dans les environs de la capitale RD. Congolaise. Depuis plusieurs années, l’hôpital pédiatrique de Kimbondo qui a redoré l’image de Mont-Ngafula 2, a des services médicaux. Parmi lesquels l’on retrouve un centre de transfusion devenu le fleuron de la Pédiatrie, des infrastructures construites, accueillant enfants, adolescents, jeunes gens sains mais aussi orphelins ou abandonnés.

C’est donc un complexe hospitalier qui sert également de refuge à ceux qui, en dehors du centre, n’auraient pas la possibilité de s’en sortir, et sert aussi d’institut scolaire où fréquentent, régulièrement, des centaines d’enfants et jeunes gens accueillis et sans famille.

Il faut avouer que les actions menées au centre témoignent non seulement la solidarité démesurées, mais aussi, un travail concret mené avec cette communauté, avec l’objectif de jeter les bases d’une émancipation totale de la pauvreté. D’ailleurs, l’hôpital de Kimbondo est le seul hôpital gratuit de Kinshasa, Capitale RD. Congolaise, et accueille environ 1000 enfants.

Saisissant l’opportunité de sa visite dans cet établissement hospitalier, le Ministre Amy Ambatobe a visité tous les pavillons et travaux réalisés par les Italiens en RDC.

Question : faudra-t-il laisser les érosions et les eaux emporter toutes ces œuvres humanitaires ?

Le Père Hugo Rios a martelé : «37 ans de travail, jour et nuit, il y a nécessité de protéger des vies par tous les moyens possibles. Ces dons que nous avons reçus doivent rester pour les congolais. Car, nous préparons l’avenir des enfants congolais».

Jules Ntambwe

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com