TB Basokin : Mi-Amor annonce la sortie du livre ‘’Musongye Mukelenge’’

TB Basokin : Mi-Amor annonce la sortie du livre ‘’Musongye Mukelenge’’

This post has already been read 425 times!

Mputu Ebondo dit Mi-Amor, président du ‘’Tout grand Basokin’’, annonce la sortie de son troisième livre intitulé ‘’Musongye Mukelenge’’. Ce dernier n’est rien d’autre que le titre phare de la chanson qu’il venait de mettre sur le marché des disques. Selon les dires de l’auteur, la mise sur presse de l’ouvrage est à un stade très en avancé. Mais, pour donner à son lectorat un produit de qualité, cet ouvrage sera porté sur les fonts baptismaux au mois de juillet de cette année.  Faut-il rappeler que Mi-Amor est un prolixe, il a à son actif plus de 16 albums et 250 chansons éditées. Quoi qu’il n’ait pas fait l’Institut National des Arts, il sait bien manipuler sa voix aussi mélancolique dans le but de susciter la gaité au sein de la communauté qu’utiliser sa plume. Loin de pratiquer l’art d’Orphée seulement à des fins de jouissance, la musique est pour lui comme un fil conducteur pour éduquer le commun des mortels.  C’est ainsi que nombreuses de ses chansons ont connu des métamorphoses. C’est-à-dire, passé du support discographique, au livre. Sa toute dernière chanson ‘’Musongye Mukelenge’’ est dans cette optique. Il ne reste que la dernière touche, pour qu’il soit mis sur la toile.

Zoom sur la chanson ‘’Musongye Mukelenge’’

Selon les explications fournies à votre journal, par celui qu’on a surnommé ‘’le grand pharaon’’, ‘’le griot de la grande famille de Busongye’’, le concept Musongye dans la langue songye vaudrait dire ‘’ celui qui aime le léopard’’. Et Mukelenge, par ailleurs, signifie ‘’ celui qui se maquille en léopard. A lui de commenter :’’ Tout chef Musongye se maquille toujours en Léopard’’. La vérité dans tout ça est que le Léopard est le totem de Busongye. Cependant, tout Musongye est dans l’obligation d’incarner les valeurs intrinsèques du Léopard. ‘’Le Léopard ne rugit pas. Ce n’est pas  pour autant qu’il est le vassale du lion’’, a-t-il évoqué un adage qui insiste sur les valeurs ajoutées de tout Musongye. Ainsi, martèle-t-il que ‘’ tout Musongye doit s’accepter  en tant que tel. Il doit éviter tout comportement malsain tendant à ternir l’image de la communauté’’. Faut-il rappeler que Mi-Amor est celui qui, au travers de son art, est parvenu à faire éclater au grand jour les dessous culturels des Basongye qui étaient jadis confondus aux cultures Luba, Tétela, Lulua et tans d’autres.

Francis Sengeyi

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com