15 ans de Feu Frédéric Kibasa-Maliba. Augustin Kibassa: ‘’ la présence de Félix Tshisekedi en ce lieu est un signal fort ‘’

15 ans de Feu Frédéric Kibasa-Maliba. Augustin Kibassa: ‘’ la présence de Félix Tshisekedi en ce lieu est un signal fort ‘’

This post has already been read 431 times!

Se dirige-t-on vers une réunification ou une convergence de lutte des deux Udps ‘’légales’’ ? L’interrogation était sur les lèvres depuis quelques lunes. Et, sans nul doute, la présence de Félix Tshisekedi samedi dernier à la commémoration des 15 ans de disparition de Frédéric Kibassa Maliba, Fondateur de l’Udps/Kibassa, est un signe qui pourrait raviver les débats. ‘’La présence de Félix Tshisekedi en ce lieu est un signal fort que nous lançons clairement pour dire à l’opinion que nous cheminons désormais ensemble en défendant les mêmes valeurs dans l’objectif de conquérir le pouvoir et faire prôner les vraies valeurs de l’UDPS, initiées par nos pères fondateurs de cet héritage politique aux Congolais’’, a précisé pour sa part Augustin Kibassa. Selon lui, en effet, ‘’le vœu de Frederick Kibassa était de voir les 2 Udps -Kibassa & Tshisekedi- se réunir et former une force pour le combat de la démocratie, justice et liberté en RDC‘’. C’est là une perspective qui ne peut, à en croire des analystes, s’opposer à la vision d’un Félix Tshisekedi dont l’engagement après son couronnement à l’Udps/Tshisekedi a été la réunification de l’Udps afin de le mettre au pas des défis de l’heure.  D’ailleurs, il a soutenu, en marge des cérémonies, que ‘’l’Udps est une famille que nul ne peut diviser‘’. Cette donne, enfin, pousse, en cette période pré-électorale, d’aucuns à se demander si les fils pourraient réussir là où les pères n’ont pas réussi quant à la conquête effective du pouvoir au pays par les urnes ? La question est posée.

Samedi 8 avril dernier, outre l’office religieux, l’Udps/Kibassa a organisé, en tout, toute une série de conférences-débats sur l’ancien Président et Fondateur de leur Parti, en présence de bien de personnalités politiques. Profitant de cette occasion, le fils Kibassa a donné l’économie des idées de sa formation politique sur bien de sujets qui défrayent la chronique de par les temps qui courent.

Points sur les ‘’i’’

«Concernant la machine à voter, l’UDPS continue à affirmer qu’elle sera source des conflits postélectoraux. La polémique autour du prix de cette machine et la déclaration de l’ambassadeur Sud-coréen devraient par pudeur, interpeler le président de la CENI à reconsidérer sa position au profit d’un vote manuel classique. Ainsi, la démocratie retrouvera son oxygène», lance Augustin Kibassa. Il a, par ailleurs, pour parer à l’éventualité du jusqu’auboutisme de la CENI, appelé l’Eglise Catholique à surveiller le déroulement des élections dans le Congo profond. Le fichier électoral n’a pas manqué de faire objet de son speech. «Nous exigeons, en ce qui concerne le fichier électoral, un audit crédible et nous n’approuvons pas la manière cavalière avec laquelle la CENI traite de cette question. Nous exhortons les forces citoyennes, particulièrement l’Eglise catholique, à s’impliquer dans la surveillance des élections, pour éviter les tricheries en masse qui compromettraient le véritable verdict populaire», a-t-il lancé. Et de conclure : ‘’ Nous en appelons à la conscience de tous les acteurs politiques de ne ménager aucun effort pour l’application sans faille de l’Accord de la Saint Sylvestre afin de permettre à la population congolaise d’aspirer à un lendemain meilleur de notre cher et beau pays’’.

Danny Ngubaa

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com