Motion de défiance rejetée. Assemblée Nationale : Atama Tabe sauvé de justesse !

Motion de défiance rejetée. Assemblée Nationale : Atama Tabe sauvé de justesse !

This post has already been read 1094 times!

Le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants a échappé, de justesse, à la motion de défiance introduite contre lui par l’Honorable Paul Muhindo Mulemberi. L’initiateur de cette motion fustige l’inefficacité de la politique nationale de défense, laquelle met en mal l’intégrité territoriale de la RD. Congo. Ceci, renchérit-il, se caractérise par une désorganisation et déstructuration des Forcées armées dans les opérations Sokola 1 contre les présumés ADF Nalu et leurs Alliés en territoire et ville de Beni depuis 3 ans et 7 mois et les opérations Sokola 2 contre les FDLR et leurs Alliés en Territoire de Lubero, Rusthuru ainsi que les opérations menées dans la nouvelle province de l’Ituri. Seulement, les questions de défense nationale étant éminemment stratégiques, les Députés ont estimé que le débat ne devrait nullement se faire en public. Soulevant une motion d’ordre, l’Honorable Vicky Katumwa a déclaré que la motion de son collègue était inopportune.     

Invité lundi 16 avril, à l’Assemblée nationale, le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants était prêt à répondre à la motion de défiance introduite contre lui par l’élu de Beni, l’Honorable Paul Muhindo. Accompagné d’une forte délégation, Atama Tabe devrait s’expliquer sur la politique nationale de défense.

Alors que le Ministre s’apprêtait à monter sur la tribune de la Représentation nationale, pour s’expliquer, l’Honorable Vicky Katumwa va interrompre la démarche par une motion d’ordre, estimant que la motion de défiance initiée par Paul Muhindo était inopportune.

Car, à l’en croire, il est plutôt question de la protection des personnes  et des leurs biens. Ainsi, cette problématique émarge aussi de la défense nationale que de la Police nationale congolaise, ce qui ne peut être débattue en public.

Dans le même ordre d’idée, Geneviève Inagosi a indiqué que le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants et l’ensemble des Forcées armées de la République ont plus besoin du soutien que de la motion de défiance, se disant, au passage, choquée par l’initiative de Paul Muhindo. Pour elle, il ne faudrait pas  tribaliser ou communautariser la question de l’insécurité à Beni, comme pour dire que cette affaire touche tous les congolais.

Pour l’Honorable Jean-Claude Vuemba, il reste important pour l’intérêt la République, d’encourager les actions qui font avancer les choses au pays. Dans le même sens que  Paul Muhindo, ‘’bien que la motion soit d’ordre sécuritaire, c’est une question politique’’, a-t-il lâché devant les élus du peuple. A lui d’ajouter, ‘’l’on doit en parler en public’’. Sinon, ça ne sert à rien de devenir Ministre, si l’on ne peut pas s’exprimer devant le peuple, a-t-il conclu, tout rappelant que  tous les militaires qui sont tombés au front à l’Est, au Nord-Kivu,… sont des ressortissants de tous les coins de la RD. Congo.

Parlant de Beni, 1700 personnes ont déjà perdu la vie, lit-on dans la motion de Paul Muhindo. Cette situation désastreuse dans cette partie du pays est à la base de 940 orphelins, poursuit-il dans ce document. Comme si cela ne suffisait pas,  il note plus de 330 cas de folie constatés, plus de 47 localités abandonnées et aussi,  plus de 290 maisons incendiées.

A Lubero, précise-t-il, plusieurs groupements tel que Tama et Musindi restent occupés par les FDLR. Tandis que plusieurs localités telles que Kirumbi, Kasugho demeurent le théâtre de plusieurs autres groupes rebelles. Sans oublier, Rusthuru, qui est aussi un autre lieu de théâtre de toute forme de rébellion, avant d’ajouter Kalemie et l’Ituri qui, selon lui, traversent des situations d’insécurité déplorables.

Déçu par le vote de la plénière qui a rejeté sa motion de défiance, l’Honorable Paul Muhindo accuse la MP d’avoir corrompu les députés nationaux. Du reste, il a promis face à la presse, de continuer sa lutte.

Germain Lobo

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com