Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Bientôt dans vos écrans. ‘‘River Hôtel’’: Didier Ndenga transforme Fally et Lokwa Kanza en cinéaste !

Bientôt dans vos écrans. ‘‘River Hôtel’’: Didier Ndenga transforme  Fally et Lokwa Kanza en cinéaste !

This post has already been read 3484 times!

‘‘River Hôtel’’ est le nouveau film africain qui s’annonce fracassant sur le marché mondial du cinéma. Cette série cinématographique est réalisée par le grand réalisateur congolais Didier NDENGA, qui est une des figures de prou de la nouvelle génération des créateurs des cinéastes en Afrique. En séjour à Kinshasa, la rédaction du journal La Prospérité a rencontré le responsable de la réalisation de ce film qui a révélé que Fally IPÜPA Dicap la merveille et le maestro Pascal LOKUA KANZA ont aussi participé à ‘‘River Hôtel’’ dont la sortie interviendra au mois de juin prochain. 

Ces deux grandes stars internationales de la musique congolaise ont joué en qualité d’acteurs dans tous les compartiments du film jusqu’à son épisode finale.

Loin de vouloir abandonner l’art qui leur a rendu célèbre, Fally Ipupa et Lokua Kanza se sont lancés dans le cinéma en participant à la série panafricaine intitulée ‘‘River Hôtel’’.  Il faut retenir que c’est la première aventure dans le cinéma pour l’homme de «Tokosss» d’incarner et  maîtriser un rôle dans un film.

Dans cette série télévisée, ces deux stars de la chanson rd-congolaise ont presté aux côtés de Charlotte Dipanda du Cameroun et de Majid Michel du Ghana. Un autre rd-congolais, cinéaste de métier, Escargot Frank Minani, résidant à Goma, a laissé ses empreintes dans cette série. L’on signale aussi la présence de l’actrice Centrafricaine Habi Touré et de l’acteur français Eric Ebouaney.

Selon Didier NDENGA, le tournage de la première saison de la série a touché à sa fin. «TV5 et Canal+ ont déjà acheté la série ‘‘River Hôtel’’ pour une période de 6 mois et vont commencer sa première diffusion exclusive en juin 2018 au lendemain de l’avant-première de Kinshasa, Paris et Douala», a-t-il indiqué.

Toutefois, le réalisateur a précisé que la première saison comprend 52 épisodes dont chacune aura 26 minutes. Et la première projection de cette série aura bel et bien lieu le samedi 16 juin 2018, à Kinshasa.

Scénario, esprit du film, message transmis dans ce film, contexte, choix des acteurs dans le casting et tous les autres détails liés à la réalisation et la motivation de ce film seront dévoilés lors de la grande soirée de la présentation de ‘‘River Hôtel’’ qui se prépare déjà à Kinshasa. «Nous allons organiser une grande conférence de presse, à cette occasion, avec les différentes stars qui ont participé comme des vrais acteurs dans cette merveilleuse série  télévisée. C’est vraiment un grand événement inédit qui va marquer les amoureux du 7ème art», a déclaré Didier NDENGA. Avec ses partenaires, le réalisateur reste déterminé pour frapper fort lors de ce lancement qu’il souhaite dérouler les tapis bleus à toutes ces stars de musique convertis pour la circonstance en cinéaste.

Ce qui est sûr, les cinéphiles  kinois auront donc la primeur de cette série qui ouvrira la nouvelle ère du cinéma rd-congolais.

Tourné à Kinshasa, signale-t-on, ‘‘River Hôtel’’ est un film réalisé sous la houlette de la maison HD Production (Habi et Didier) basée à Paris, qui a pour objectif de développer et promouvoir l’industrie cinématographique en Afrique. Malgré toutes ces réalités calamiteuses, l’ultime mission de cette structure consiste à redorer l’image, présenter aussi  de manière positive le continent noir à travers le cinéma. «Notre crédo est de parler de l’Afrique autrement. Montrer l’Afrique, les Africains, les Blacks autrement. Parler des idées de l’Afrique, de l’Afrique de l’espoir, c’est-à-dire, l’Afrique qui gagne», a expliqué le réalisateur congolais.

Didier Ndenga fait ses preuves 

Pour ceux qui ne le savent, Didier NDENGA est un passionné et grand chasseur d’images qui a réussi à s’imposer dans l’univers du cinéma africain. Son goût prononcé pour l’image dès le bas-âge l’a conduit  naturellement à s’orienter vers des études cinématographiques, en Europe. C’est après l’obtention de son bac en Electronique à Evreux en France qu’il intégra l’école de cinéma Louis-Lumières à Paris. Il y suit une formation en réalisation, spécialisation cadrage et montage. Il y obtiendra un diplôme professionnel de technicien d’images.

Avant de s’envoler pour les Etats-Unis afin de se perfectionner, il travaille en France comme cadreur, monteur et éclairagiste chez France 3 télévision ainsi que MCM. Il participe à la réalisation de plusieurs émissions, par exemple le jubilé de Georges Weah à l’époque à Marseille. Dans son domaine de prédilection qui est le 7ème art, le réalisateur d’origine congolaise compte sept films à son actif notamment, le long métrage «Patte blanche» et «Chinatown»… Mais, «Aimé malgré Lui» reste encore et toujours  parmi ses  meilleures signatures et grâce auquel il a décroché plusieurs prix, oscars et trophées en Afrique et dans le monde.

En Afrique tout comme au pays de ses ancêtres, l’inamovible Didier NDENGA est réputé beaucoup dans le milieu de musiciens avec lesquels il a travaillé dans la réalisation de leurs clips de qualité. Notamment, des vidéos de concert pour de nombreux artistes dont Werrason,  Petit pays, Meiway, Magic system, Manu Dibango, Youssou Ndour, Papa Wemba, Graig David. Il faut noter que  le jeune NDENGA réside en France où il vit en couple avec sa charmante compagne Habi Touré, qui est considérée parmi les meilleures  actrices de la nouvelle génération qui font la fierté du cinéma africain.

Jordache Diala