Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Tshisekedistes-Katumbistes : l’heure des primaires a-t-elle sonné ?

Tshisekedistes-Katumbistes : l’heure des primaires a-t-elle sonné ?

This post has already been read 1279 times!

La question tombe à pic s’il faut opter de s’inscrire et d’extrapoler l’idée lancée par Félix Tshisekedi sur les ondes de RFI, à savoir qu’il était prêt pour des primaires avec Moïse Katumbi dans l’Opposition avant les joutes du 23 décembre 2018. Oui, les deux hommes visent une cible, le strapontin occupé actuellement par le Président Kabila, tout en sachant que seul, un homme, devra l’emporter –et ils ne sont pas les seuls dans la course. A l’aube des élections pour lesquelles aucun consensus n’est encore dégagé de manière inclusive, chaque partie prenante au processus électoral bouge ses pions. Et, sans l’ombre d’un doute, un Félix Tshisekedi hier président du Rassop/Limete (qui a carrément volé en éclats en sourdine) actuellement président de l’Udps/Limete ainsi qu’un Katumbi jadis ténor politique VIP de la MP présentement un des plus -si pas le- plus grand nom anti-régime de Kinshasa saisissent eux, aussi, la balle au bond. L’enjeu pour ces deux figures phares de l’Opposition est plus qu’évidente. Il est question de se confirmer dans l’opinion comme le candidat attitré à la présidentielle de décembre 2018. Déjà, sans trop d’effort, les deux crèvent l’écran. Il faut dire que les sorties médiatiques des caciques du pouvoir contre Katumbi avec notamment, ce sujet épineux ‘’de sa double nationalité’’ qui le rendrait inéligible ainsi que les tirs mouchetés contre Félix Tshisekedi donneraient même de la légitimité à ces deux figures qui crèvent donc l’écran, attirant tous les phares de l’Opposition sur leurs personnes et noms. Soit ! Mais, entre Katumbistes et Tshisekedistes la guerre froide n’est-elle pas lancée ? Certaines plumes crachant leurs écrits dans les réseaux sociaux, estiment que le go des primaires a déjà été donné entre ces deux maîtres-à-penser du Rassemblement/Limete qui est entré en hibernation depuis que Félix Tshisekedi a décidé comme Katumbi de jeter son dévolu sur la magistrature suprême. Pour étayer cette thèse, elles soutiennent en off que les rumeurs sur les tractations Félix-Kabila pour une nouvelle nomination à la Primature était une manœuvre des milieux ‘’proches du chairman du TP Mazembe’’. Vrai ou faux, ces allégations non prouvées révèlent que le doute semé dans les esprits, la communion réelle n’est plus que de forme ou d’intérêt. Toutefois, à rester sur des analyses des faits, c’est la programmation de deux prochains meetings à Kinshasa un, pour l’Udps sous la férule de Félix Tshisekedi, l’autre, par la plateforme ‘’Ensemble pour le Changement’’ sous le leadership de Katumbi qui sonne le gong. Car, en effet, alors que le parti de Feu Etienne Tshisekedi a informé l’Hôtel de Ville de Kinshasa de la tenue de son meeting annoncé depuis pour ce 24 avril à la place Sainte Thérèse, le même jour, donc hier, ‘’Ensemble… ‘’ a, pour sa part, dévoilé la programmation du sien pour ce 9 mai à un lieu qui sera indiqué. A l’époque de la vie active du Rassop/Limete, un tel décor ne pouvait aucunement être planté sur l’agora politique au Congo-Kinshasa. Certes, ces meetings poussent à se demander quelle sera l’ambiance sécuritaire de Kinshasa. Mais, au-delà, les analystes se posent la question de savoir où ira donc les actions séparées des Katumbistes et Tshisekedistes dans cette quête, véritablement, d’une investiture par le peuple de Katumbi ou Félix Tshisekedi comme candidat président adoubé. Cela, d’autant qu’il paraît, une fois de plus, que les opposants, eux, ne pourront pas tabler cette fois comme en 2011 sur un candidat commun-unique.

Danny Ngubaa

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com