Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Journée mondiale de la liberté de la presse. Accès à l’Information : Lambert Mende rassure !

Journée mondiale de la liberté de la presse. Accès à l’Information : Lambert Mende rassure !

This post has already been read 1203 times!

Il l’a affirmé lors de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse, hier dans une salle huppée du Cercle de Kinshasa/Gombe. Lambert Mende Omalanga, Ministre de la Communication et Médias, Porte-parole du Gouvernement de la RD. Congo n’a pas manqué au rendez-vous commémoratif de la liberté de la presse, ce secteur qu’il chapeaute. Dans son allocution,  face aux Professionnels de médias, le Patron du secteur de la Communication a rassuré sur le fait d’entreprendre et mener à bon port la plaidoirie pour l’adoption de la loi portant accès à l’Information, du reste, déjà dans le tiroir de l’Assemblée Nationale et à la porte de sa transmission à la chambre sœur du Sénat.

La loi portant accès à l’Information demeure l’une des lois essentielles qui concourt à la protection du métier journalistique, mais aussi à la sécurité de tous les citoyens de par l’ensemble des secteurs publics. A l’occasion de la journée consacrée à la liberté de presse, les hommes et femmes de médias se sont mis à insister sur l’importance de cette loi. Tenez ! C’est le 3 mai de chaque année que le monde entier célèbre la journée relative à la liberté de la presse. Hier jeudi, en effet, force est de souligner que plusieurs activités ont été au menu de cette fête à impact incommensurable pour les Chevaliers de la plume et du micro. A Kinshasa, un rendez-vous important a rassemblé les principaux membres des structures de régulation et d’autorégulation du métier des Journalistes en RD. Congo, dont  le Conseil Supérieur de l’audiovisuel et de la communication, CSAC ; l’Union Nationale de la Presse au Congo, UNPC ; Journaliste en  danger, JED ; l’Observatoire des médias Congolais, OMEC, mais aussi le Ministre de la Communication et médias, Lambert Mende Omalanga, les Ambassadeurs de quelques pays Européens, autant que les Professionnels des médias disséminés de par la Capitale/Kinshasa.

Vœu des hommes de médias

Toutes choses restant égales, par ailleurs, la liberté de la presse demeure une des libertés fondamentales garanties par la constitution du pays, disons, le droit positif. Toutefois, d’autres libertés qui exigent la corrélation existent, également. Eu égard aux  obstacles que rencontrent les hommes et femmes de médias, la nécessité d’adopter une loi portant accès à l’information se pose et s’impose. Il faut souligner que le secteur de la communication et médias demeure complexe au vu des réalités diverses sur terrain. Des Journalistes fustigent d’innombrables difficultés qu’ils rencontrent quant à l’accès aux informations, la liberté proprement dite, mais aussi la prise en charge du Journaliste. A tout dire, le Ministre Lambert Mende Omalanga a donné sa parole au regard de la plaidoirie pour l’adoption rapide de la loi portant accès à l’information.

Jacques Kitengie   

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com