Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

La CPI confirme : ‘‘la RDC est dans le viseur’’

La CPI confirme : ‘‘la RDC est dans le viseur’’

This post has already been read 1191 times!

 ‘’Nous sommes déterminés à soutenir et à renforcer les efforts et  capacités pour prévenir la violence criminelle et n’hésiterons pas à poursuivre les responsables d’atrocités commises en RDC dans le cadre de la complémentarité et la coopération prévues par le Statut de Rome’’, a dit Fatou Bensouda hier, jeudi 3 mai 2018. La Procureure de la Cour Pénale Internationale arrivée en début de semaine après moult entretiens a, en effet, eu à délier sa langue face à la presse nationale et internationale. ‘’J’ai fait part de mes inquiétudes quant à la situation critique et aux épisodes de violence me rapportés, en particulier à Kinshasa, à Beni, dans les provinces des Kasaï, et dans d’autres parties du territoire. J’ai également fait part de mes préoccupations quant aux actes observés à ces occasions, dont il est allégué qu’ils pourraient constituer des crimes relevant de la compétence de la Cour pénale internationale ‘’, a confirmé Fatou Bensouda qui a eu à rencontrer aussi des autorités officielles de Kinshasa, mercredi, et, par après, des grandes figures de l’Opposition.

Lors des entretiens, la Procureur a demandé aux autorités congolaises de prendre toutes les ‘’mesures nécessaires pour que des enquêtes véritables soient menées afin de faire la lumière sur les violences alléguées et de traduire en justice tous les acteurs impliqués dans leur perpétuation’’. Loin de se lancer simplement dans une inquisition contre le Pouvoir, la CPI qui, avec l’affaire Bemba puis l’extradition des Thomas Lubanga, Fidèle Babala et consorts a su prendre la température de la coopération de Kinshasa avec la Haye, et a tout de même jeté des fleurs aux autorités congolaises. «Depuis toujours, la RDC a apporté un soutien et une coopération remarquables au travail de mon Bureau. Je voudrais exprimer ma gratitude aux autorités congolaises pour ce soutien et pour leur adhésion aux principes et aux valeurs du Statut de Rome qu’elles ont ratifié. Je suis confiante de pouvoir toujours compter sur la coopération des autorités congolaises dans nos activités en RDC», a-t-elle dit.

Focus sur Kinshasa, Kasaï et Beni

Fatou Bensouda a fait part de ses inquiétudes quant aux violences qui secouent plusieurs coins de la RDC notamment, la Ville-Province de Kinshasa, l’espace Kasaïen et, aussi, la Ville de Beni. Elle a, pour plus de précision, confirmé que les actes des violences commis à Beni, dans la région du Kasaï et dans d’autres zones du pays pourraient être bel et bien de la compétence de la CPI.

C’est par cette sortie de presse que la Procureure de la CPI a mis fin à sa mission.

Danny Ngubaa

 

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com