Vacciné contre son exclusion. Palu : Wolf Christian Kimasa parle d’un faux document !

Vacciné contre son exclusion. Palu : Wolf Christian Kimasa parle d’un faux document !

This post has already been read 617 times!

Le Camarade Wolf Christian, Secrétaire Permanent et Porte-parole du Parti Lumumbiste Unifié (Palu) rejette, avec vigueur absolue, la prétendue décision de son exclusion temporaire du Parti, présentée comme émanent du Vénérable Patriarche Antoine Gizenga, Secrétaire Général du Parti. Tel est l’extrait d’une phrase prémisse du communiqué signé, le 5 mai 2018, par Wolf Christian Kimasa, Secrétaire Permanent et Porte-parole du Palu. En tout cas, ça brûle au Palu, ce parti historique d’opposition et allié à l’actuelle MP depuis 2006. En un mot comme en mille, Wolf Kimasa résiste face à l’ultimatum signé Antoine Gizenga et qu’il accuse de faux document. Que devient le Palu, 8 mois avant la tenue des élections ?

De toutes les façons, la confusion règne au Palu. Deux correspondances contradictoires signées, d’une part, par le Patriarche Antoine Gizenga, alors, à l’étranger pour les soins médicaux et, d’autre part, par Wolf Christian Kimasa, Secrétaire Permanent et Porte-parole du Palu, bouleversent l’opinion, en particulier les Militants du Palu. Ce, à l’aube de la convocation du corps électoral par la Commission Electorale Nationale Indépendante, soit d’ici le 23 juin 2018. Loin de focaliser l’attention sur les enjeux électoraux, en présence, le Palu demeure menacé par des vents de la descension. Si hier, en effet, la formation politique chère à l’ancien Premier Ministre, Antoine Gizenga, examinait la destitution ou pas de deux grands Cadres de leurs fonctions, à savoir, Luigi Gizenga et Adolphe Muzito, respectivement Secrétaire Permanent et Secrétaire permanent adjoint honoraires du Palu, aujourd’hui, le drôle de débat tourne autour de l’exclusion ou pas du Secrétaire permanent, Wolf Christian Kimasa.

Des missives comiques   

Deux correspondances en pleine circulation depuis le weekend dernier, aussi bien sur les réseaux sociaux qu’entre les mains des Cadres du parti, laissent couler encre et salive. En amont, il s’agit d’une première missive, signée le Secrétaire Général du parti, Antoine Gizenga, le 1er  mai 2018 à partir de  la capitale Belge. Celle portant exclusion temporaire du Secrétaire Permanent et Porte-parole du Palu, Wolf Christian Kimasa. En aval, il est question du contrecoup  signé le Secrétaire Permanent du parti, Wolf Kimasa, depuis Kinshasa, en date du 5 mai dernier.

« Ce document est un faux, puisque comme tout le monde le sait, le Secrétaire Général et Chef du parti, le camarade Antoine Gizenga, est actuellement à l’étranger pour des soins médicaux. Il est impensable que sur le lit d’hôpital, qu’il puisse avoir le temps de lire et d’analyser les documents pour prendre une décision d’une telle portée politique. Il s’agit d’une cabale montée de toutes pièces à Kinshasa par des personnes assoiffées du pouvoir dans l’optique d’une guerre de succession et de positionnement politique. Les auteurs de ce document n’ont guère de considération, de compassion, ni d’amour, ni de respect envers cette très haute personnalité politique qu’est le Camarade Patriarche Antoine Gizenga. Dans son état de santé actuel, il mérite repos et tranquillité», vocifère Wolf Kimasa qui signe jusqu’ici à titre de Secrétaire Permanent du Palu en même temps que Porte-parole. En tout état de cause, la confusion qui se vit au Palu suscite mille réactions au point que d’aucuns ne peuvent qu’éprouver la démence. Jusqu’où cette guéguerre au Palu de Gizenga ?

Jacques Kitengie

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com