Fally Ipupa maintient sa place dans le top 50 des Africains les plus influents

Fally Ipupa maintient sa place dans le top 50 des Africains les plus influents

This post has already been read 1395 times!

Rigueur managérial, respect dans les engagements, esprit d’ouverture dans la collaboration avec d’autres artistes du monde et performance dans l’art.  Voilà l’actuel profil du chanteur Fally Ipupa dit Hustler dont l’influence et l’aura artistique dépassent les frontières  nationales. A peine 40 ans de vie sur terre, la star congolaise de la chanson est trois fois plus  considérable, aimable  et respectueuse  que certains Chef d’Etat africains en fonction.  Cette assertion a été révélée par le magazine ‘‘Jeune Afrique’’ qui vient de plébisciter  l’artiste Fally Ipupa, dans son édition 2018, au classement des 50 Africains les plus influents du continent. En République Démocratique du Congo, le Cardinal Laurent Monsengwo et Leila Zerrougui, patronne de la MONUSCO, sont, également, cités dans cette liste de personnalités fortes, à l’instar de l’homme de ‘‘Droit de Chemin’’.

Conformément au critère imposé par la rédaction de ‘‘Jeune Afrique’’,  Fally Dicap la Merveille a été retenu à cause de l’influence de sa musique, en RDC et son  image dans les actions en Afrique, sur le continent et en dehors. A la 45ème position, le chanteur congolais n’est pas le seul musicien à se retrouver dans le top 50 de meilleures personnalités d’Afrique.  D’autres  artistes du continent ont eux aussi décroché une place dans ce classement, à l’instar de Tiken Jah Fakoly (26ème) ; Smockey, musicien et activiste burkinabé (37ème) ; Asalfo, le chanteur ivoirien (42ème) ; le chanteur nigérian Wizkid 7ème et le jeune chanteur nigérian Davido (14ème).

Ce classement annuel pêche ces hommes et femmes influentes du continent dans différents domaines, entre autres, les arts, les affaires, la mode, le sport ou la politique. Presque sans surprises, le milliardaire nigérian Aliko Dangote, l’homme le plus riche du continent siège à la première place du classement. Il est suivi par sa compatriote, la romancière Chimamanda Ngozi Adichie, qui occupe la deuxième place sur la liste. 

Monsengwo en pôle position

Le Cardinal Monsengwo occupe la 4ème position, Fally Ipupa la 45ème et Leila Zerrougui la 24ème. «Un milliard d’Africains répartis entre 54 pays. Mais, seulement cinquante noms retenus dans notre palmarès 2018 des personnalités les plus influentes du continent. L’exercice était périlleux. Il a donné lieu à de vifs débats en interne, qui nous ont permis d’aboutir à une première liste d’environ 120 « candidats » qu’il a ensuite fallu départager», indique le magazine Jeune Afrique, avant de préciser que les Chefs d’Etat et leurs épouses ont été a priori exclus, «pour des raisons qui relèvent de l’évidence».  D’autres personnalités non retenues sur la liste sont les Africains qui, tout en ayant conservé un lien fort avec leur pays d’origine, résident hors du continent. Il s’agit du milliardaire philanthrope Mo Ibrahim, de l’écrivaine Leïla Slimani ou encore du directeur afrique du fmi, Abebe Aemro Selassie. La liste est longue. «Nous avons noté leur poids sur les réseaux sociaux. Le nombre d’abonnés Twitter comme le référencement internet sont des critères objectifs dans un monde ultra-connecté. Le moindre frémissement du compte d’une personnalité est aujourd’hui scruté, partagé, déchiffré, analysé, tout comme le nombre de pages disponibles sur la Toile traduit logiquement l’intérêt du public pour un tel ou un tel», précise-t-on. Toutefois, la rédaction de Jeune Afrique souligne que l’actualité fait partie aussi des critères majeurs de ce classement annuel. Dans l’enquête, elle pose la question  si une telle ou telle personnalité fait-elle ou fera-t-elle l’actualité ?

Au-delà de sondage d’opinion, le magazine s’est attaché à déterminer l’influence du candidat hors de son pays, puis hors du continent, ainsi que l’importance de son rôle dans le processus de prise de décision politique. «Il vaut mieux donner à son fils le nom d’un chanteur vivant que celui d’un général mort», dixit  Groucho Marx.

Jordache Diala

 

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com