Les érosions menacent Mont-Ngafula. Quartier Kimwenza : la population lance un SOS à Thomas Luhaka !

Les érosions menacent Mont-Ngafula. Quartier Kimwenza : la population lance un SOS à Thomas Luhaka !

This post has already been read 827 times!

Plusieurs quartiers de la Ville-Province de Kinshasa vivent sous une menace permanente d’être dévorée par des érosions. Des maisons s’écroulent régulièrement et,  parfois même,  il y a perte en vies  humaines. Le quartier Kimwenza,  dans la commune de Mont-Ngafula est du nombre de ces coins et recoins de Kinshasa qui font face à ce cas de figure. En marge d’une ronde des journalistes, la population a lancé un cri d’alarme à l’endroit des autorités congolaises, plus  particulièrement,  à  Thomas Luhaka Losendjola, Ministre des Infrastructures et des Travaux Publics, afin qu’une solution soit trouvée dans l’urgence.

C’est depuis lundi 7 mai dernier que la population du quartier Kimwenza,  dans la commune de Mont-Ngafula  a lancé cet appel. Son  souci est que M. Thomas Luhaka ainsi que tant  d’autres autorités compétentes puissent jeter un œil de compassion à leurs désidératas.

Les habitants de ce quartier  affirment, en effet,  que de leurs propres yeux, ils ont vu des autorités publiques réaliser des travaux pour limiter  les dégâts des érosions dans certains coins de la ville. Et,  par la suite, ils   se posent  des questions de savoir si eux sont mis en quarantaine ou comment…

‘’ Ce n’est pas la première fois que nous les habitants de ce coin de Kimwenza faisons appel  aux autorités, nous avons vu les autorités de notre pays venir en aide aux autres en réalisant  à leur faveur des travaux pour limiter les dégâts des érosions pourquoi pas chez nous ? C’est comme si les autorités nous ont placés  en quarantaine’’, a dit un monsieur de ce quartier.

Voilà pourquoi, en attendant une éventuelle intervention, l’on  recourt  aux sacs de sable pour tenter de stopper l’avancée des érosions.

Malgré cette initiative, leurs maisons s’écroulent quotidiennement avec ces pluies successives dans la capitale. Sous cette amertume, une femme qui a déjà perdu une partie de sa parcelle affirme, quant à elle,  que cette situation des érosions n’est pas nouvelle. Pourtant,   malgré leurs initiatives et  efforts déployés à cette fin, force est de constater que ce phénomène prend de plus en plus de l’ampleur.

Kimwenza se trouvant aux environs de l’Université de Kinshasa, dans la commune de Lemba, à Mont Amba.

Laelle Mabiza

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com