Elections 2018 : la plateforme ‘‘NOGEC & Alliés’’ écrit à Nangaa pour s’opposer à l’abandon de l’enrôlement de la diaspora

Elections 2018 : la plateforme ‘‘NOGEC & Alliés’’ écrit à Nangaa pour s’opposer à l’abandon de l’enrôlement de la diaspora

This post has already been read 196 times!

 «Désapprobation » est, vraisemblablement, le premier terme phare qui ressort, littéralement, de la lettre que la ‘’NOGEC et Alliés’’ a adressée, le jeudi 9 mai dernier, à Corneille Nangaa, président de la CENI. Ce, dans la ligne droite de l’idée exprimée par le Chef de la Centrale électorale, faisant état d’une probable annulation de l’enrôlement des congolais de l’étranger sous prétexte qu’il ralentirait le processus électoral et, ainsi, pourrait bloquer le parachèvement rapide et sûr des élections à la date du 23 décembre 2018 telle qu’inscrite dans le calendrier électoral. Dans cette correspondance signée par son président, Me Constant Mutamba, ce regroupement politique désapprouve toute intention visant à décliner le processus d’identification des congolais de la diaspora qui, selon le calendrier de la CENI devrait débuter au mois de juillet prochain. Pour cette plateforme, une telle démarche, une fois mise en exercice, violera, sérieusement, la loi portant organisation des élections ainsi que son annexe axé sur la répartition des sièges. «Nous tenons à vous exprimer notre désapprobation des dernières justifications supposément techniques qui viendraient violer et la loi portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales ; et l’annexe à ladite loi portant sur la répartition des sièges», indique ladite correspondance. Ce regroupement des partis et associations politiques estime, en outre, que ce genre de verdict risquerait d’infecter, dans la foulée, le processus électoral en cours. «Exclure cette catégorie des congolais des prochaines élections compromettrait le processus électoral en ce sens que votre décision portant publication du calendrier des élections présidentielle, législatives, […] prévoit, en son point 12, l’enrôlement des congolais résidant à l’étranger», renchérit le document. A comprendre cette missive, il est cruciale que cette catégorie de la population participe aux scrutins à venir car, « la problématique de l’inscription des congolais de l’étranger, dits de la diaspora, sur la liste des électeurs dure depuis douze ans», ajoute la lettre. Ainsi, pour éviter tout chambardement ou fouillis dans le microcosme politique, la NOGEC et Alliés invite Corneille Nangaa d’exclure pareille option qui, renforce-t-elle, «énerverait les textes légaux et jetterait une redoutable grogne au sein de la diaspora congolaise».

Par ailleurs, ce regroupement politique s’attend à un dénouement clair et satisfaisant de cette situation qui, faut-il le souligner, a, d’ores et déjà, bougé les communautés des congolais vivant à l’extérieur du pays.

Corneille Lubaki

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com