Elections 2018. RDC : le ROSCICO alignera un candidat à la présidentielle

Elections 2018. RDC : le ROSCICO alignera un candidat à la présidentielle

This post has already been read 674 times!

Une nouvelle plateforme vient de voir le jour en RD. Congo. Il s’agit du Regroupement des Organisations de la Société Civile du Congo, ROSCICO, créé sous la Direction de M. Augustin Bisimwa, son Président National. La sortie officielle de ce regroupement a eu lieu le week-end dernier à l’Ecole Mafema dans la commune de Ngaliema. A cette occasion, John Kazadi Kongolo, Rapporteur et Porte-parole de cette plateforme, a annoncé dans une déclaration que le ROSCICO alignera un candidat à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018, estimant que les politiques ont échoué et qu’il est temps que la société civile prenne les choses en mains.

Le Regroupement des Organisations de la Société  Civile du Congo (ROSCICO) présentera un candidat à l’élection présidentielle prévue le 23 décembre 2018 selon le calendrier publié par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) le 5 novembre 2017. C’était en marge de la sortie officielle de ce regroupement que cette annonce a été faite par  John Kazadi Kongo, Rapporteur et Porte-parole. De  son côté, Augustin Bisimwa, Président National du ROSCICO,  s’est appesanti sur deux points, à savoir : le projet de société du ROSCICO et la trilogie de la révolution. Concernant le premier point, il a expliqué que sa plateforme va notamment, se battre pour la redistribution équitable des ressources et l’éthique dans la gestion de la chose publique ; l’investissement dans la terre et dans l’homme en tant que source de production et acteur du changement ; la justice équitable et le rétablissement de l’autorité de l’Etat ; la consolidation de la politique et l’administration publique ainsi que l’éducation, la santé et la sécurité repensées. Au sujet de la trilogie de la révolution, Augustin Bisimwa a déploré le fait que le Président élu impose au peuple un programme alors que la Constitution stipule  que tout pouvoir émane du peuple. C’est ainsi que le ROSCICO place son combat sous le signe de la rédévabilité ; le contrôle citoyen ; faire du citoyen un acteur du changement et non un spectateur à l’attente du changement. Il a également ajouté que le ROSCICO va travailler pour instaurer l’autorité coutumière en RD. Congo. «C’est une révolution positive et populaire de la population qui est le patron. La vérité est que le patron est le peuple, mais comment justifier le fait que c’est le peuple est en train de vivre la misère alors que le pouvoir émane de lui ? Face à cela, le peuple s’est réveillé pour dire plus jamais ça », a-t-il insisté.  Pour atteindre ces objectifs, le Président National du ROSCICO a invité le peuple congolais à se mobiliser  comme un seul homme. L’union fait la force, dit-on. Pour  John Kazadi, c’est un  jour particulier parce que ce jour change la RD. Congo. Avec différents projets de différentes organisations qui vont élaborer le projet de société qui sera proposé aux futurs dirigeants de la RDC, le peuple congolais se retrouvera dans ses droits comme il le veut dans l’hymne national. «Nous ne voulons plus parler du bonheur, mais nous voulons que le bonheur du peuple congolais soit proposé», a-t-il déclaré. Créé le 5 décembre 2017, le Regroupement des Organisations de la Société Civile du Congo compte actuellement 324 associations et ONGs. Ont pris part à cette cérémonie, Bienvenu Kubi, Vice-président du ROSCICO ; Jean-Claude Bukasa, Secrétaire Général et autres.

Christine Ngalula

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com