Polémique sur la Liste de partis et Regroupements Politiques. RDC : le CNSA appelle au calme et promet des corrections !

Polémique sur la Liste de partis et Regroupements Politiques. RDC : le CNSA  appelle au calme et  promet des corrections !

This post has already been read 657 times!

*Ainsi, toutes les structures visées par des omissions, erreurs, contradictions ou  incohérences, sont-elles invitées au calme. Dans un Communiqué, le CNSA, sous la bannière de Joseph Olenghankoy se dit  conscient de ses responsabilités. Il  s’engage à rechercher des voies et moyens pour y apporter toutes les corrections nécessaires. Même si, dans le cas d’espèce, il n’indique pas en combien de temps, ces corrections-là seront introduites, il n’en demeure pas  moins utile de rappeler qu’à quelques jours de l’appel à candidatures,  tout retard compromettrait les chances de réussite, pour les partis et regroupements politiques qui en  auront eu, par le fait même, subi un préjudice. Il y va donc de l’intérêt des pouvoirs publics, plus précisément, de tous les organes attitrés, de s’y pencher rapidement, pour décanter cette  situation confuse. Car, en tout état de cause, toute exclusion, quelle que soit sa forme, contribuerait à crisper davantage le climat politique. Ce qui, logiquement, serait contraire à l’esprit et à la lettre de l’Accord de la Saint Sylvestre, conclu sous les auspices des Evêques, au Centre Interdiocésain. Déjà, depuis ce week-end, le microcosme politique est en ébullition. La température est montée à 90°. Si bien que tous les risques d’un chamboulement du processus électoral seront réunis tant que les esprits demeureront surchauffés.  A l’Ensemble pour le changement, au Centre ainsi que dans toutes les autres plateformes omises ou, simplement, écartées, les gens sur le qui-vive. Voilà pourquoi, l’implication du CNSA et la conjonction des efforts du Ministère de l’Intérieur et de ses services, sont d’une importance telle que la tenue du processus électoral apaisé, conformément au calendrier du 5 novembre 2017,  en dépend étroitement. Il y a également, faut-il le souligner, cette affaire de machine à voter, du fichier électoral ou, alors, de la décrispation politique qui conditionnent  énormément la réalisation, dans des conditions optimales, de ces élections déterminantes du 23 décembre 2018. Lisez, ci-dessous, le communiqué dans lequel le  CNSA  confirme, si besoin en était encore,  avoir constaté des contradictions et des incohérences sur la liste ainsi publiée au Journal Officiel. 

 

 

 

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com