Sensibilisation et éducation civique. Machine à voter : Noël Kaputu fait le test à l’Institut Batela

Sensibilisation et éducation civique. Machine à voter : Noël Kaputu fait le test à l’Institut Batela

This post has already been read 360 times!

La RDC est en train d’écrire une nouvelle page de son histoire électorale. La Centrale électorale s’active à offrir à la population une belle journée du 23 décembre 2018 par la campagne de sensibilisation sur la loi électorale, le calendrier électoral et la machine à voter. Noël Kaputu Ngombo s’est personnellement permis de descendre sur le terrain pour expliquer pourquoi la Ceni a opté pour la machine à voter. Il a fait savoir que son institution à tout fait pour faciliter à tout électeur le vote par la réduction du temps et d’effectuer un bon choix au regard des difficultés rencontrées aux élections antérieures. Pour cela, justifie-t-il, la Ceni a conçu un logiciel qui est une véritable innovation en matière électorale et qui est appliqué dans la machine à voter.

En présence du Directeur de sensibilisation et d’autres membres de la Ceni, Noël Kaputu, membre de la plénière de la Ceni a, d’abord, justifié sa présence à l’Institut professionnel Batela, le 16 mai dernier, à Kintambo : ‘’C’est par devoir d’informer sans discrimination l’ensemble du processus électoral qui  jalonne le processus et surtout sur l’utilisation de la machine à voter. L’occasion a été belle et bien utile pour permettre aux jeunes apprenants de savoir comment ils doivent accomplir leur devoir civique par la vue directe et de toucher cet instrument appelé machine à voter si simple et pratique que l’intelligence nationale a pu concevoir pour surmonter des difficultés d’autres fois. Ces difficultés, explique-t-il, aux administratifs et Jeunes proviennent du coût excessif des élections notamment, par le maniement de bulletin de vote volumineux et à la compilation prolongée des résultats. ‘’Comme nulle n’ignore, cette situation a engendré des situations désagréables pour la crédibilité due aux scrutins en RDC’’.

Avant de procéder au jeu de questions et réponses, Noël Kaputu a donné la lumière sur les grandes activités calendaires prévues par la Ceni. Selon lui, la réalisation harmonieuse  des élections du 23 décembre 2018 permettra aux élèves de plonger, pour la première fois de leur vie, un bulletin dans l’urne  et d’exercer en même temps  leur droit de se choisir les dirigeants du pays. Une séquence pratique avec la machine à voter a permis aux élèves de démystifier cet instrument souvent vilipendé à tort. Il a invité les sensibilisés à faire preuve d’attention.

Pour sa part, Désiré Molekela, Directeur de sensibilisation, a expliqué les grandes dates du calendrier électoral et aussi expliqué pourquoi la Ceni a adopté la Machine à voter avant de les inviter au test de maniement de la machine à voter.

En substance, il a retracé les trois élections que ces jeunes auront à participer avec la machine à voter. Il a clarifié les scrutins du 23 décembre 2018. 

Il les a, ensuite, fait comprendre que la Ceni va organiser cinq scrutins directs, c’est-à-dire, la population vote directement. Mais, l’année 2019 ce sera pour élire les Conseillers communaux, des secteurs et des chefferies dans les milieux ruraux. Il y aura, aussi, ajoute-t-il, les six scrutins indirects. C’est-à-dire, l’élection qui ne concerne pas la population, plutôt, les élus du premier degré et  élire d’autres mandataires. Les participants étant été édifiés de la matière et convaincus, le Directeur de la sensibilisation de la CENI a invité, après explication du mécanisme d’utilisation de la machine à voter, les élèves à expérimenter cet outil de travail qui permet à chaque électeur d’imprimer son bulletin de vote.

Dans le débat, les élèves ont posé beaucoup de questions qui leur ont permis de comprendre facilement le processus électoral et surtout sur la machine à voter. Certains élèves sont restés sur leur soif car, disent-ils, avec l’avancée de la technologie, qu’est-ce qui peut rester immuable ? Mais, dans l’ensemble, ils ont été contents de leur expérience.

Peter Tshibangu

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com