Canaliser les recettes du Budget participatif. Selembao : le Coref/Profit-Congo remet le kit informatique au service des Finances

Canaliser les recettes du Budget participatif. Selembao : le Coref/Profit-Congo remet le kit informatique au service des Finances

This post has already been read 356 times!

Le Comité d’Orientation de la Réforme  des Finances Publiques (COREF), à travers le Projet de Renforcement de la Rédévabilité et de la Gestion des Finances Publiques (Profit-Congo), par le biais de Madame Flora Dilu en charge de la Communication, a remis hier, mercredi 23 mai, le kit informatique au service des finances de la maison communale de Selembao. Ceci,  dans le but de bien canaliser les recettes du budget participatif. C’est M. Fidèle Mpayi Mumpele, Bourgmestre de ladite commune, qui a reçu en mains propres ce kit informatique, composé des ordinateurs, stabilisateurs, unités centrales et autres. Comblé et reconnaissant, M. Fidèle Mpayi Mumpele a remercié, vivement, le Coref pour ce geste qui restera gravé dans les annales de sa municipalité. Pour lui, ce kit permettra à ce que les recettes soient bien canalisées. Ce, avant de rappeler que c’est depuis quatre ans que le Coref accompagne sa commune dans l’effort de maximisation des recettes propres et l’encourage à réaliser les projets à impact visible voulus par la population elle-même.

C’était, également, l’occasion d’évaluer le budget participatif pour le premier trimestre de cette année 2018. Ainsi, le Bourgmestre de Selembao a laissé entendre que pour cette année, le budget de la commune en recettes propres est évalué à 107.695.613 CDF soit 28 millions du budget participatif représentant 25% des recettes propres. Les projets retenus pour cette année sont, entre autres, la construction d’un marché municipal, la construction d’un centre de formation professionnelle et la lutte antiérosive. Au premier trimestre, la commune a réalisé 17.681.800 CDF sur les  prévisions de 30.000.000 CDF, soit 58,92 %. Ces réalisations étant faibles, selon lui, il a mentionné qu’il est impossible de réaliser les projets avec les 25% des recettes dues,  soit 4.420.470CDF. Avec ce montant, au premier trimestre, la commune a lutté contre les érosions aux quartiers Kingu et Ngafani.

Pour le second trimestre, il est prévu l’attaque de l’érosion au quartier Mandiata. Il a également signalé qu’avec la rétrocession reçue une fois au premier trimestre, ils ont débuté les travaux de construction du bureau du quartier Ndobe, travaux qui sont à moitié terminés. « Le processus du budget participatif suit bien son bon nombre de chemin. Cela se justifie par la collaboration franche entre les acteurs de la société civile et ceux étatiques», a-t-il renseigné.

De son côté, le Bourgmestre Adjoint  a donné les réalisations de chaque service.  A titre d’exemple, pour la taxe sur étalage, le crédit était de 67 millions et au  premier trimestre, les assignations étaient de 16 millions. Sur ce montant, la réalisation est de 13.577.000, soit 80%. Pour le service contentieux, l’assignation a été de 1.044.000, soit 261.000 pour le premier trimestre. Ce service n’a réalisé que 20.000 CDF. A l’Etat civil, sur 3.138.000 de prévision, il a réalisé  876.000, soit 27%. Ce montant de 17 millions a été subdivisé en quatre, ce qui ramène les réalisations à 4 millions pour le budget participatif. A la question de savoir les causes du faible taux de réalisation, le Bourgmestre  a fait savoir qu’il y a certains Chefs de services qui n’étaient pas à la hauteur, entre autres, le service habitat. Pour M. David Nsingi Matumona, chef du quartier Ndobe, ils sont butés à plusieurs difficultés notamment,  le manque des frais de fonctionnement, l’eau et l’électricité et l’insécurité. Raison pour laquelle, il a lancé un S.O.S auprès des autorités afin de  multiplier les bureaux de la Police Nationale Congolaise pour faire face à cette insécurité grandissante. Ont pris part à cette activité, les Chefs des services générateurs de la commune de Selembao, les membres du comité communal au budget participatif…

Christine Ngalula 

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com