Meeting de l’‘‘Ensemble pour le Changement’’. Kinshasa : Moïse Katumbi serait-il l’invité surprise ?

Meeting de l’‘‘Ensemble pour le Changement’’. Kinshasa : Moïse Katumbi serait-il l’invité surprise ?

This post has already been read 845 times!

Mais, à quand le retour de Moïse Katumbi sur le sol RD Congolais? Ce fameux questionnement continue d’éveiller des vives réactions, principalement, du côté des parties prenantes pour les joutes électorales à venir, dont la date butoir demeure, jusqu’à preuve du contraire, le 23 décembre 2018, selon le chronogramme tracé à la fourchette par la centrale électorale indépendante.

Ainsi donc, cela n’est plus qu’un secret de polichinelle, en prenant en compte le décor qui se présente, il est probablement impossible que l’ancien homme fort du Katanga puisse déposer avec certitude sa candidature en vue de briguer la magistrature suprême. Cela, à cause de multiples affaires judicaires dont il fait face.

Alors que sa plateforme électorale dénommée  ‘’Ensemble pour le changement’’ hausse le ton au sein du microcosme politique congolais, en s’apprêtant à organiser un méga meeting à la place Sainte Thérèse à N’Djili le 9 juin 2018, certains partisans aimeraient, à cette occasion, apercevoir ne serait-ce que la tête ou les épaules de Moïse Katumbi pour être rassurés de sa participation au festin électoral qui s’avance à grand pas. Cependant, à en croire certains analystes avérés, sa présence donnera certainement un second souffle à l’Opposition qui, jusqu’à ce jour, subie la loi de la Majorité Présidentielle qui ne cesse de multiplier des sorties alléchantes sur terrain. L’image de la sortie de Ramazani Shadary dans l’ex-Province de l’Equateur est une illustration parfaite.

En effet, hormis quelques  leaders de l’Opposition à l’instar de Kamerhe et Félix Tshisekedi, fraîchement désigné président de l’Udps, seuls Katumbi et Bemba restent en mauvaise posture. Puisqu’évidemment, l’un est cité dans plusieurs affaires en RDC, dont celle du recrutement des mercenaires, spoliation d’immeuble et que l’autre attend tout bonnement le verdict final à la CPI le 8 juin prochain loin de sa patrie natale.

Et, à en croire les propos du SG de la plateforme électorale ‘’Ensemble’’, Delly Sessanga, relayé à la presse, le Chairman Moïse Katumbi  pourrait faire partie de ce grand-rendez vous qui se profile à l’horizon. Est-ce un canular ou une info agite-pouvoir ? Wait and see !

Merdi Bosengele

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com