Affaire Ebola. RDC : Bavon N’sa Mputu interpelle Oly Ilunga !

Affaire Ebola. RDC : Bavon N’sa Mputu interpelle Oly Ilunga !

This post has already been read 447 times!

*Le danger est là. Toute la menace pèse sur les épaules, pourtant, frêles des congolais, plus particulièrement, des habitants de l’Equateur, la province actuellement exposée aux affres de cette fièvre hémorragique  à virus Ebola.  Bavon N’sa Mputu Elima, Député issu des terres bénies de cette partie du territoire national, a décidé de prendre le taureau par les cornes. Ici, il interpelle  Oly Ilunga, le Ministre de la Santé, et l’invite à lui  fournir de plus amples explications sur les dispositions prises pour que la riposte organisée  soit adaptée  à la cruauté de cette pandémie dont la récurrence sur le sol congolais inquiète autant qu’elle donne l’impression d’être à même d’assommer tout le monde et de se propager partout, si jamais les moyens humains, matériels ou financiers  venaient à faire cruellement  défaut. Pis encore, Bavon N’sa Mputu épingle spécialement le cas d’Iboko, un petit coin situé aux confins de Bikoro et qui jouxte avec les territoires de Kiri et Maï-Ndombe, adjacents au Lac Maï-Ndombe disposant d’un exécutoire à Mushie  sur la rivière Kasaï, un des affluents du Fleuve Congo, à la hauteur de Kwamouth. De là, il craint que  tout ceci ne puisse constituer des foyers potentiels  d’essaimage de cette impardonnable épidémie,  alors qu’il  tient à  s’assurer de l’efficacité du vaccin inoculé dans les veines des congolais, depuis Mbandaka, au-delà, évidemment,  de  toute la campagne et autres tapages médiatiques   qui en ont  été assurés. Comment, donc,  Oly Ilunga entend-il  canaliser les interventions des partenaires internationaux qui, humainement, ont bien voulu  apporter leur concours en vue de conjurer, de manière décisive, cette calamité ? Allusion faite, ici, aux millions des américains, britanniques, canadiens et allemands dont il salue, au passage, le geste.  Quelles sont les mesures préconisées  pour la prise en charge des malades identifiés et localisés dans certains centres de santé notamment, à Ikoko  Impenge, Itipo, Iboko, Momboyo et Mpangi ? A toutes ces  préoccupations-là et, même, à tant d’autres qui seront  soulevées, au moment  de cet exercice reposant, logiquement, sur  l’exigence de la transparence et de la redevabilité,  le Ministre de la Santé, tout en poursuivant son  travail sur terrain, devra y répondre à l’aune d’une question d’actualité dont la portée a été signifiée ce jeudi 24 mai 2018  à l’attention  de Minaku Ndjalandjoko, en tant que Président de l’Assemblée, pour qu’elle soit inscrite, de toute urgence, aux délibérations des Députés Nationaux, lors des prochaines plénières envisagées avant la fin de l’actuelle session prévue, comme tout le monde le sait, au plus tard,   le 15 juin 2018. Dans cette édition, il y a lieu de découvrir, ci-dessous, la quintessence de cette interpellation, telle qu’elle a été interceptée hier, tard dans la soirée,   sur la toile.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA CORRESPONDANCE

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com