Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Pprd : Ramazani Shadary en croisade à l’espace katangais

Pprd : Ramazani Shadary en croisade à l’espace katangais

This post has already been read 1175 times!

Après l’Ex Equateur, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie -Pprd- met le cap sur  le Haut Katanga. ‘’C’est une nouvelle croisade qui est lancée ici dans le Grand Katanga’’, a confié une source sûre de cette formation politique qui, d’ailleurs, poursuit pour signifier que l’accueil populaire dont a été objet la délégation du Pprd à Lubumbashi vient tordre le coup aux supputations soutenant que ce fief naturel du Président Kabila, l’initiateur de ce parti, avait basculé à l’Opposition depuis le départ de Moise Katumbi. Aussitôt arrivé, jeudi 24 mai 2018,  Emmanuel Ramazani Shadary a tenu un meeting au stade Kiwele. En présence des cadres nationaux et provinciaux du parti et plusieurs militants, il a fait le tour d’horizon de la situation politique du pays avec un rappel historique sur les méfaits de l’impérialisme qui a utilisé des ‘’ locaux ‘’ pour mettre fin à la vie de Lumumba et de Laurent-Désiré Kabila. Ce, avant de présenter Joseph Kabila comme le père de la démocratie après 32 ans de dictature. Il a martelé avec force que la République Démocratique du Congo, jusqu’à la passation du pouvoir à la suite des élections, n’a qu’un et un seul Président reconnu. A savoir : Joseph Kabila Kabange. “C’est lui le Président national du Pprd hier, aujourd’hui et demain”, a-t-il renchéri.

A l’aube des élections de décembre 2018, mieux de la convocation du corps électoral dès ce 23 juin, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie continue donc son périple de redynamisation des bases au Congo profond. C’est là, à tout dire, la mission que s’est donnée Emmanuel Ramazani Shadary dont les proches n’ont de cesse de saluer son approche corps-à-corps avec la base.

Coup sur coup ! Voilà, d’ailleurs, le nom lui donné jadis et qui revient à présent au devant de la scène. Dans ce périple de contact avec les masses débuté, par-dessus tout, à Kinshasa, capitale de la République  Démocratique du Congo, continué à l’Ex Equateur puis, maintenant, poursuivi au Grand Katanga, l’ancien VPM en charge de l’Intérieur n’a de cesse de lancer des flèches mouchetées aux opposants radicaux qui ne jurent que par la défaite de la MP donc du Pprd aux prochaines élections.

Coup sur coup

Pour le cas du chairman du TP Mazembe, Ramazani Shadary n’a de cesse d’appuyer sur le dossier de sa double nationalité qui devrait, selon le Secrétaire Permanent du Pprd, le mettre hors course par rapport aux élections de décembre 2018 dont il se veut candidat à la présidentielle.

Pour ceux qui accusent le Pprd et la MP de préparer la fraude par une victoire validée non par le peuple congolais mais par la machine à voter, Ramazani Shadary a d’ores et déjà tranché.  ‘’ Nous allons gagner démocratiquement les élections parce que nous sommes nombreux et nous avons les moyens de notre politique. Les portes du Pprd restent ouvertes ‘’, avait-il lancé à l’étape de l’Equateur.

Pande Kapopo honoré

Comme à Kinshasa, Mbandaka et ailleurs, Emmanuel Ramazani Shadary, à Lubumbashi, n’a pas dérogé à la cérémonie d’installation et ou présentation des têtes couronnées dans chaque coin du pays où il passe. A Lubumbashi, il a installé le secrétaire exécutif provincial du Pprd/Haut Katanga,  le Gouverneur Kapopo et a présenté les membres de sa forte délégation venue de Kinshasa au sein de laquelle, son Adjoint Lucain Kasongo. C’est en toute beauté que tout s’est terminé au stade Kiwele.

Suite de la tournée

Il est prévu vendredi l’installation d’autres animateurs des structures du parti dans le Haut Katanga. Cette croisade du Pprd va conduire Ramazani Shadary et sa suite dans les trois autres provinces de l’ex Grand Katanga. A savoir, le Tanganyika, le Lualaba et le Haut Lomami.

Sujet brûlant

Il faut le dire, la plus grande patate chaude qui revient sans cesse en coulisse dans les QG des partis politiques ainsi que les rédactions sur notamment les sorties de masse du Pprd, c’est la problématique de l’absence d’un dauphin au président Kabila qui est supposé venir du Pprd alors que le processus électoral est aux portes des dépôts de candidatures.

Cette donne, au-delà de tout, mise en musique avec certains slogans populistes lancés par des animateurs de cette formation politique comme quoi ‘’Joseph Kabila est le président élu, réélu et toujours éligible ‘’ douche, de plus en plus, les espoirs de voir les élections apaisées et inclusives avoir lieu ce 23 décembre. Cela, puisqu’il ressortirait de ces péripéties que le Pouvoir serait en train de mobiliser pour foncer dans la recherche d’un troisième mandat pour son autorité morale et, le Pprd pour son initiateur.

Ramazani Shadary qui n’est pas né de la dernière pluie est conscient de ce questionnement. Mais, l’homme confiant qu’il y aura élections au pays appelle ses troupes à se mettre au pas des opérations menées par la CENI dont le calendrier débouche par des joutes effectivement ce 23 décembre. ‘’Il y aura élections, préparez vous ‘’, avertit tous les temps le SP du Pprd face aux septiques. A Lubumbashi, il y est revenu ; ‘’ les élections arrivent. Nous devons les gagner ensemble ‘’.

La Pros.