Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

MSC : Laurent Batumona construit une boulangerie pour la population de Kimbondo

MSC : Laurent Batumona construit une boulangerie pour la population de Kimbondo

This post has already been read 782 times!

Le président du Mouvement de Solidarité pour le Changement préfère exposer ses idées et ses positions pour l’avenir du Parti et du pays plutôt que  ses succès engrangés par le passé. Député national, Laurent Batumona veut rendre à la jeunesse, en particulier, et les familles, en général, la place qu’ils méritent dans la société. Le vendredi 25 mai, la délégation du MSC conduite par son Président national au Quartier Kimbondo dans la commune de Selembao s’était donnée la mission de prendre contact avec la base. Dans le cadre de la redynamisation de son Parti, il a été face aux membres de huit Comités des Cellules et les potentiels leaders. La liste de doléances fera l’objet d’une étude au niveau du Parti, a-t-il répondu à ses interlocuteurs.

Néanmoins, il a demandé qu’on lui présente des projets de métiers. Pour parer aux besoins immédiats, il a promis de construire une boulangerie, dont les travaux pourront débuter incessamment  et son appui sur un centre de formation d’Auto-école.

A ses yeux, le MSC va de plus en plus se rapprocher de la base comme de coutume pour matérialiser son projet de société et ambitions, à savoir : conquérir démocratiquement le pouvoir par les urnes. Cette mission de redynamisation des Cellules de base dans les Interfédéraux va se poursuivre sans désemparer. Cette réunion de prise de contact, il convient de le préciser, lui a permis de présenter le projet de société du Mouvement de solidarité pour le Changement. ‘’ Quand nous avons pris l’initiative de créer ce Parti politique, nous pensions que lorsqu’un enfant a terminé ses études, il devrait immédiatement être engagé selon ses compétences. C’est le sens de la solidarité. Aussi, nous pensions que lorsqu’il y a un nouvel lotissement que le gouvernement raccorde de l’eau, électricité, construise des écoles, hôpitaux, en bref urbaniser le site. Et, le MSC est né à partir de notre constat sur la misère de la population’’. a-t-il expliqué.  Il a rappelé, aux milliers de combattants, qui ont bravé le soleil, qu’il connaissait Kimbondo très bien pour avoir, à son temps, fréquenté les Pères catholiques de ce coin. Il a été frappé par les maisons qui sont construites dans un espace qui paraissait comme une épaisse brousse vers le Kongo central.

‘’Voilà la défaillance de l’Etat. Il devait suivre là ou se trouve la population. Cela veut dire que la souffrance que la population endure, l’Etat doit faire son travail. Notre Etat est démissionnaire. Et, au MSC, nous avons décidé de bouter ce régime dehors pour que le pays se

développe’’. Et c’est à cela que le MSC veut s’atteler pour changer le leadership du pays. Appelant ses militants au courage, il les a informés de ses multiples participations aux appels de manifestations pacifiques. C’est ainsi qu’il a fait un appel pressant aux jeunes à adhérer au Parti pour qu’ensemble ils apportent le Changement et rendent plus de visibilité et de poids à la plateforme électorale. A cette première rencontre de prise de contact, il s’est engagé d’envoyer les formateurs pour expliquer les emblèmes du Parti et le projet de société du MSC. A Kimbondo, il a présenté ceux qui ont milité au Parti notamment, Pasteur Musungu et Didier Mpambia, fils d’un gouverneur honoraire. Ce dernier devra désormais représenté le MSC dans le district de Lukunga.

Elections

Pour le MSC, la machine à voter viole la Constitution, les dispositions pertinentes de la loi électorale et même le calendrier de la CENI. Il s’est appuyé sur la position officielle du gouvernement Coréen et de la Commission électorale Coréenne qui relèvent les risques de fraude à grande échelle liées à l’utilisation de la machine à voter proposée par l’entreprise Miru System. Constatant que le gouvernement Coréen s’étant désolidarisé de cette entreprise, le Parti cher à Laurent Batumona rejette la machine à voter. De l’angle de l’éducation civique et électorale, Laurent Batumona a prôné la paix, la discipline et la justice. ‘’Ceci veut dire climat apaisé’’ déclare-t-il.

Argument contre argument comme éduque le Président du MSC Laurent Batumona à sa base : ‘’Ne commettez pas l’erreur de maintenir ceux qui sont au pouvoir lors des élections. Une poignée de gens au pouvoir amasse des fortunes considérables dont ils jouissent avec leurs familles, en ignorant toutes les privations auxquelles vous, le peuple, êtes confrontés’’. Il conseille souvent à ses électeurs d’examiner, de manière critique, les propositions et les pratiques de chaque parti, afin de choisir celui qui se souciera le mieux de votre bien-être. Et de promettre que, s’il arrive au pouvoir, il apportera la prospérité à tous les Congolais, par le travail, la solidarité et le changement, quelles que soient les sympathies politiques et les origines ethniques ou sociales. Parti de l’opposition, rappelle-t-il, le MSC nourrit l’ambition de faire Alliance avec l’UDPS de Félix Tshisekedi dans le

Rassemblement que le pays aura des meilleures performances économiques. Voilà comment le MSC s’implante dans la commune de Selembao. Il compte 8 Cellules avec des membres comptés et enregistrés et possédant une carte de membre. Dans sa politique de

proximité, le Président Batumona effectue de temps en temps des visites de motivation et d’armement moral et politique. Celle-ci, fait naître l’espoir pour un meilleur Congo de demain, par le changement immortalisé dans l’idéologie du MSC.

A propos des doléances, notamment sur les érosions, Laurent Batumona a fourni des sacs pour lutter contre les érosions.

Peter Tshibangu

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com