Conférence débat à l’UPN : le Professeur Elikia M’Bokolo prêche l’excellence

Conférence débat à l’UPN : le Professeur Elikia M’Bokolo prêche l’excellence

This post has already been read 417 times!

En marge de la commémoration du 58ème anniversaire de l’indépendance, le club des Upniens, sous le haut patronage du recteur de l’Université Pédagogique Nationale, UPN, a organisé une conférence-débat jeudi 7 juin 2018 à la salle de conférence et de grands événements appelés communément K2 avec comme thème: ‘’ 30 juin 1960, quel héritage pour l’actuelle société congolaise?’’. Comme orateur, entre autres, il y avait le professeur d’histoire Elikia M’Bokolo accompagné du docteur Junior Kabuika, un produit de l’UPN. Dans son speech, le professeur Elikia a fait savoir qu’on ne peut prétendre dire qu’on connait l’histoire du Congo en ayant un discours simplement bien ordonné. Il faudrait, plutôt, y incorporer les événements issus des sources croisées. Car, pour faire de l’histoire ou pour parler de l’histoire de quelque chose notamment, de l’indépendance du Congo, il faut à tout prix s’appuyer sur des sources qui peuvent être écrite, orale… Après cet exposé académique, il a exhorté les étudiants à prendre conscience de leur état tout en ayant une culture d’excellence du fait que c’est le cerveau qui guide aujourd’hui le monde.

Parler du 30 juin, jour qui traduit l’indépendance du Congo est un problème, a-t-il précisé. Du fait, poursuit-il, que pour faire une recherche en histoire, on doit se poser deux questions majeures. A savoir : qu’est-ce qui s’est passé durant cette époque? Et, ensuite, qu’est-ce qui ne s’est pas passé et qu’est-ce qui devait se passer? Néanmoins, un autre problème est lié aux sources écrites. C’est ainsi que le professeur Elikia M’BOKOLO a indiqué que l’indépendance n’est pas terminé, mais elle est continuelle. Car, la souveraineté du Congo n’est pas son drapeau mais sa capacité sur ses propres ressources de transformer ce pays, de construire ce pays avec ses propres fonds. Bien plus, sa capacité de parler avec force de soi. Le professeur Elikia a fait savoir que commémorer l’indépendance du Congo n’est pas question de parler sur le discours ou des hommes  mais des itinéraires. Pour bien cerner l’histoire sur l’indépendance du Congo, il faut mettre en exergue trois unités notamment, le lieu, le temps et l’action, a-t-il indiqué.

Par son mot de la fin, le SG académique a fait savoir que le professeur Elikia M’BOKOLO fera dorénavant partie du corps académique de l’Université Pédagogique Nationale.

David Opape

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com