Grâce au COREF/Profit Congo : les experts-comptables bénéficient d’une mise à niveau

Grâce au  COREF/Profit Congo :  les experts-comptables bénéficient d’une mise à niveau

This post has already been read 340 times!

* Une fois de plus, les membres de la Commission Spéciale de l’ONEC/RDC   se sont réunis autour du Comité d’Orientation de la réforme des finances publiques (COREF), qui, à travers le Projet de Renforcement de la Redevabilité et de la Gestion des Finances Publiques (Profit Congo), a permis d’organiser  la formation des experts-comptables agréés en RD.  Congo. Et ce, conformément au chronogramme validé par le comité de pilotage sous la conduite  du Ministre des Finances. 6 jours durant, soit du 4 au 9 juin 2018 au Centre Caritas Congo, des experts-comptables  ont partagé leur expérience au grand satisfecit de M. Aimé Ilunga, le Président de la commission spéciale de l’ONEC/RDC.

3 pools ont été définis par la commission spéciale pour la formation des candidats experts-comptables,  selon les périodes. Le premier étant bien sûr celui qui a réuni  ceux provenant de la ville de Kinshasa et de la province du Kongo Central, du lundi 4 au samedi 9 juin 2018. Pour ce qui est du second pool, les experts-comptables devront provenir  du Nord-Kivu, Sud-Kivu, Tshopo et Maniema. Leur formation partira du 12 au 17 juin prochain à Goma. Et le tout dernier, enfin, du 21 au 26 juin 2018 dans la ville de Lubumbashi, va concerner les experts des provinces du Haut-Katanga, du Lualaba, du Kasaï Central et du  Kasaï Oriental.

La fin de ladite formation à Kinshasa était sanctionnée par la remise des attestations de participation aux experts-comptables agréés qui, eux, ont martelé sur le bénéfice de ce renforcement des  connaissances traduit par la richesse des matières dispensées avec assiduité. ‘’Cette formation est importante. D’autant plus qu’elle permet à l’expert comptable de s’adapter à l’évolution de sa profession pour être à la hauteur du travail demandé par son client  qui, souvent dans le cas d’espèce, peut aussi être une personne chevronnée en la matière‘’, a articulé de vive voix, M.  André Foko Tomena, le premier vice-président de l’Ordre national des experts-comptables.

Sans pour autant remettre en question le côté aussi essentiel qu’avantageux du renforcement des capacités, cette formation était surtout une occasion de permettre à tous les experts-comptables agréés de disposer des outils nécessaires à l’exercice de leur profession et de répondre aux exigences et à l’obligation d’une formation continue.

Néanmoins, 4 matières ont constitué l’ossature principale de cette formation à laquelle tous les experts-comptables ont accordé une particulière attention aux enseignements dispensés. Il y avait, en effet, l’audit et les  normes professionnelles adoptées dans l’espace OHADA ; les normes comptables internationales du secteur public ; la déontologie des professionnels comptables mais également,  la comptabilité publique.

Toutefois, a rappelé le Président de la commission spéciale ONEC/RDC, l’éventail des matières liées particulièrement à la profession d’experts est large mais ces quatre matières-là constituent, au fait,   l’essentiel de la formation qui a notamment tenu  compte de la contrainte du temps, des moyens ainsi que de l’agenda chargé des experts-comptables. Il estime, enfin, que ‘’la vie d’un expert-comptable est toute une école‘’.

La Pros.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com