Championnat congolais : Sanga Balende accuse la Linafoot d’entrevoir des dérapages lors de ses matches à domicile

Championnat congolais : Sanga Balende accuse la Linafoot d’entrevoir des dérapages lors de ses matches à domicile

This post has already been read 536 times!

C’est une réponse du berger à la bergère ! Accusant réception de la dernière correspondance de la commission de gestion de la Ligue nationale de football (Linafoot), à son président Alphonse Ngoyi Kasanji, le comité sportif de Sa Majesté Sanga Balende de Mbuji-Mayi, accuse cette commission de gestion que dirige Mwehu Beya d’entrevoir des dérapages lors de ses matches à domiciles de Sanga Balende, au stade Kashala Bonzola, pour le déstabiliser au profit de ses adversaires.

Le Secrétaire sportif de Sanga Balende, Innocent Tshitende Ilunga et le Trésorier Patrice Tshibangu Kadima qui ont consigné cet accusé de réception en l’absence du président Ngoyi Kasanji en mission révèlent que ces genres des correspondances n’encourage pas la culture sportive prônée dans les différents championnats à travers le pays : « En tant qu’instance organisatrice du championnat national auquel notre club participe, nous ne nous expliquons pas que vous soyez en train de nous prévenir des quelconques désordres qui émailleront de nos rencontres, alors que nulle part et dans ses allocations, Alphonse Ngoyi Kasanji, parce que c’est de lui qu’il s’agit, n’a incité les supporters à la violence ou encore à toute autre forme de vandalisme. Aussi vous dire que cette correspondance a sérieusement entamé notre morale et perturber notre détermination, car nous voyons comment la Linafoot est en train d’entrevoir des quelconques dérapages lors de nos rencontres », révèle le comité sportif de Sanga Balende.

L’équipe des ‘‘Sangs er Or’’ regrette et craint que ses adversaires puissent se saisir de cette correspondance de la Linafoot comme une arme pour user de tous leurs moyens pour enfin battre Sanga Balende.

Pour rappel, Mwehu Baye et ses acolytes ont dernièrement mis en garde le président de Sanga Balende, Alphonse Ngoyi Kasanji, le taxant de responsable de toutes les violences qui pourraient subvenir lors des matches de son équipe à Mbuji-Mayi. «Monsieur le président, il vous souviendra qu’en date du 12 mai 2018, vous avez tenu une communication devant des milliers de supporteurs de votre club au stade Kashala Bonzola et relayée par la presse. A l’occasion, vous avez stigmatisé un prétendu complot ourdi par la Commission de gestion de la Ligue nationale de football, qui viserait à nuire aux intérêts de Sanga Balende au profit de ses adversaires. De ce fait, nous avons l’avantage de vous informer que la Ligue nationale de football vous tiendra personnellement responsable de tout acte de violence et/ou de vandalisme qui pourrait subvenir…».

C’est une guerre de correspondance. Les trois premières place au classement de la 23ème édition du championnat national coûteront chères. Le dernier virage amorcé depuis le 1er juin, avec le début de la phase retour, est loin de se terminer. La bataille a atteint un autre niveau entre Sanga Balende, Mazembe, Dcmp, Vclub et aussi Saint Eloi Lupopo qui se disputent les trois fauteuils. Tous les moyens sont bons pour atteindre l’objectif.

EG

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com