Rapatriement de la dépouille. Etienne Tshisekedi : volte-face ou déficit des moyens !

Rapatriement de la dépouille. Etienne Tshisekedi : volte-face ou déficit   des moyens !

This post has already been read 473 times!

*Un beau jour, un certain  samedi 21 avril 2018,  la famille biologique et politique de Tshisekedi, après d’âpres discussions, a signé un accord avec le gouvernement pour le rapatriement de la dépouille mortelle d’Etienne Tshisekedi. Depuis lors, d’après des sources concordantes, rien n’avance, du côté des travaux de construction de la sépulture, à N’sele comme annoncé, d’ailleurs, par Mova. Augustin Kabuya lit, dans ce retard attribué, apparemment, au manque de moyens, une volte-face des autorités congolaises.

 

En effet, les deux parties ont signé depuis le 21 avril 2018, un document d’entente mutuelle fixant le rapatriement de la dépouille mortelle d’Etienne Tshisekedi à avant 30 juin 2018.

Face à cette situation somme toute désagréable,  les autorités de l’Udps/Tshisekedi dénoncent  la mauvaise foi du Pouvoir en place.

Néanmoins, la question concernant le rapatriement du corps d’Etienne Tshisekedi, reste très importante, selon les dires au niveau des instances de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social qui ont,  plusieurs fois gardé,  des minutes de silence en mémoire de Tshisekedi Père dont la mort inopinée, à la  suite d’une  embolie pulmonaire, survenue le 1er février 2017, à la clinique Sainte Elisabeth, à Bruxelles, n’aura été qu’une surprise générale.

Cependant, jusqu’à la preuve du contraire, le discours de l’Udps/Tshisekedi reste le même, celui de poursuivre la lutte de la Démocratie au pays, sur la même ligne droite qu’Etienne Tshisekedi, c’est selon. D’ailleurs, lors du 36ème anniversaire de ce parti, sous les applaudissements énergétiques des  sympathisants, le Secrétaire Général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund-A- Kabund, lui, affirma  dans son bref résumé, que l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social voyait le  jour en 1982, pendant que le pays était sous une dictature mobutienne, avant de poursuivre que  malgré plusieurs tempêtes, l’UDPS  avait résisté jusqu’à ce jour.

Sans ambages, ce parti ne lâchera pas son combat ;  celui de donner  au peuple congolais ‘’la vraie démocratie’’, et cela, en dépit de l’absence d’Etienne Tshisekedi¨, dont le dossier de rapatriement du corps reste  bloqué dans les rouages des dispositions à prendre.

Germain Lobo

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com