Mandat des casques bleus : Monusco et Gouvernement harmonisent !

Mandat des casques bleus : Monusco et Gouvernement harmonisent !

This post has already been read 245 times!

Hier, mercredi 13 juin 2018, Henri Mova Sakanyi, Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité, a reçu dans ses locaux à l’immeuble de la territoriale, situé juste en face du Palais du Peuple, Leila Zerrougui, la chef de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo-Kinshasa. D’après les informations glanées, cette rencontre à laquelle plusieurs têtes couronnées du secteur sécuritaire du pays ont pris part avait pour objet de passer en revue le mandat des casques bleus de l’ONU renouvelé le 27 mars dernier par le Conseil de Sécurité.

Enjeux de l’heure obligent, il faudra souligner que le numéro Un de la diplomatie congolaise, Léonard She Okitundu, était présent à cette réunion dont l’importance -à l’aube des propos croisés de Paris-Kigali-Bruxelles-Luanda comme le défi de l’appui logistique de la Monusco au processus électoral- ne peut manquer d’être saisi par qui sait lire les signes sur la scène politique.

En définitive, ces assises d’une journée auront permis de prendre la température du déroulement de l’application de la dernière feuille de route de la Monusco par cette mission onusienne.

“C’était une rencontre normale dans le cadre de la collaboration et le dialogue permanent qui existent entre la Monusco et les autorités gouvernementales. Il est donc question qu’on se retrouve régulièrement pour voir comment est appliqué le mandat de cette mission conformément aux résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU”, a dit le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Etrangères et Coopération régionale, Léonard She Okitundu, cité par la consœur 7sur7.cd. Et d’ajouter que ce face-à-face Gouvernement-Monusco a eu lieu ‘’dans le cadre de la coopération entre la RDC et la Monusco’’.

Croisade ?

‘’La Résolution 2409 du Conseil de Sécurité et les priorités stratégiques du mandat de la Monusco ‘’, voilà le thème central de cette rencontre tenue sous la modération d’Alexandre Essome. Une grande journée d’échange et débat avait été organisée quelques jours avant cette rencontre par la mission onusienne. A la concession Utex Africa, à Gombe, aux installations de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo-Kinshasa appelées Utex II, la crème des membres de la Société Civile congolaise présents à Kinshasa a été conviée.

En marge de toute une journée d’exposés, débats, interrogations et échanges, le mandat de la Monusco a été explicité pour une meilleure compréhension de ces congolais. Faut-il croire que la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo-Kinshasa est dans une espèce de croisade à la lumière de son tout dernier exposé à l’intention du secteur sécuritaire sous l’œil du numéro Un de la diplomatie congolaise ?  La question peut être posée. Néanmoins, il faudra dire que des rencontres du type Monusco-Gouvernement risquent de se multiplier comme l’a laissé entendre le VPM She Okitundu. Cela, eu égard aux dessous du jeu politico-diplomatique sur la RDC.

Danny Ngubaa 

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com