Sommet Etats-Unis/Corée du Nord. Antonio Guterres salue les efforts fournis

Sommet Etats-Unis/Corée du Nord. Antonio Guterres salue les efforts fournis

This post has already been read 290 times!

*Regardant les altercations qui subsistaient depuis le siècle dernier entre ces deux grandes nations, il était fort à parier que nul ne s’attendait à un tel retournement de situation. Ce sommet entre les Etats-Unis et la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) est le symbole d’un courage surprenant de  deux hommes qui, il y a peu,  s’entredéchiraient de loin, en s’envoyant des messages de guerre. Aujourd’hui, c’est à Singapour qu’est arrivé l’incroyable poignée  de main entre le Président de la première puissance mondiale Donald Trump et le dirigeant Nord-Coréen Kim Jong-Un. Effort que salue, de vive voix,  le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres.  

«C’est une étape importante dans la promotion d’une paix durable et la dénucléarisation complète et vérifiable de la péninsule coréenne ». C’est en somme, ce qu’a répété spécialement,  le secrétaire général de l’ONU ce mardi 12 juin après le sommet Etats-Unis/Corée. Seulement,  cette rencontre fait déjà couler  beaucoup d’encre  autour d’elle.

Pour certains,  bien que ca soit historique, le plus dur reste à venir pour ces deux hommes difficiles, si l’on se fie aux tentatives de négociations  précédentes, toutes sanctionnées par des échecs.

Pour d’autres, cette entrevue historique s’amène avec un vent de cinéma car, le régime de Pyongyang est un maître dans l’exercice des promesses non-tenues et l’actuel président américain est capable des pires faucards.

Qu’à cela ne tienne, le monde devra saluer le courage de ces hommes aux caractères presque similaires.

Actuellement, tous rêvent d’un futur sans guerre  nucléaire qui,  du reste, fait des impacts incommensurables. Pour sa part, le Secrétaire général des Nations Unies s’est voulu,  pour sa part,  prévenant en adressant des lettres aux deux protagonistes avant le sommet dans lesquelles,  il rappelle que le chemin à parcourir exige coopération, compromis et cause commune, soutient   son porte-parole,  dans une déclaration faite à la presse.

Aussi, a-t-il  ajouté que la mise en œuvre de l’accord conclu hier et des accords antérieurs, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, exigera de la patience et du soutien de la part de la communauté mondiale. Antonio Manuel de Oliviera dit Guterres a,  en  plus, exhorté toutes les parties concernées à saisir cette opportunité capitale et réaffirmé  qu’il est prêt à soutenir pleinement le processus en cours.

De l’autre côté,  c’est le Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano qui salue ce document commun des dirigeants américain et nord-coréen à ce sommet de Singapour.

Il affirme,  par ailleurs,  que l’AIEA suivra avec intérêt,  les négociations  entre les deux pays pour mettre en œuvre les résultats du sommet Etats-Unis-RPDC et est prête à entreprendre toute activité de vérification en RPDC que les pays concernés pourraient lui demander de mener, sous la réserve de l’autorisation du Conseil des gouvernements de l’AIEA, a-t-il renchéri.

La balle est donc dans le camp de Kim et Donald. Car,   au cas où ils l’auront oublié, l’avenir des citoyens de deux grandes nations rode autour des décisions qu’ils prendront après cette rencontre et qu’une seule petite erreur suffit, pour  noyauter   dans la mer jaune,  tous ces efforts conjugués aux fins d’instaurer une paix sérieusement durable.

Marco Mongolu

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com