Responsabilité du Journaliste en période électorale : l’UNPC vulgarise la Charte !

Responsabilité du Journaliste en période électorale : l’UNPC vulgarise la Charte !

This post has already been read 679 times!

Le Processus électoral atteint très bientôt une étape décisive. Pour le journaliste, garant de la formation et de l’information du monde, plus une seconde à perdre. C’est donc clair qu’il faut remâcher cette déontologie et brouter la législation pour attaquer sans autre contrainte que celle d’informer sérieusement et en toute impartialité la nation. Dans une conférence abritée par la grande salle de la Monusco dans la concession Utex Africa à Kinshasa/Ngaliema ce mardi 19 juin, l’Union Nationale de la Presse au Congo, en collaboration avec le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’homme (BCNUDH), l’UNPC a vulgarisé la charte de responsabilité du journaliste en période électorale.

Il faut retenir de cette journée des discussions sur la responsabilité du journaliste en période électorale que la seule mesure d’autoprotection est le respect des textes. Tout s’est déroulé dans un climat plus que convivial entre le Président de l’UNPC, Kasonga Tshilunde, et les quelques journalistes présents à ces assises.

De 9h30′ à 16h30′, la session aura connu des interventions diverses notamment, du journaliste et Professeur à l’Université Pédagogique Nationale Monsieur Emmanuel Kabongo Malu, qui ayant pris la parole  et a exposé l’outil de sensibilisation sur les rôles des médias pendant la campagne électorale, avant les votes, durant les votes et après les votes. Aussi, il a interpellé le journaliste qui demeure timoré, lui  demandant d’éveiller son génie d’élite qui ne rend compte qu’au peuple.

Mécontent de l’attitude du journaliste congolais, le Professeur a rappelé que l’élite que doit devenir le chevalier de la plume congolais ne nait pas comme du champignon, et que ce dernier se doit de faire profiter de sa plume, sa voix ou tout autre moyen mis à sa disposition pour informer d’une manière transparente.

Après quelques minutes de jeu de questions-réponses, le Président de l’Union Nationale de la Presse au Congo Kasonga Tshilunde a vulgarisé la charte de responsabilité du journaliste en période électorale signé de concert  avec le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC), Journaliste En Danger (JED), l’Observation des Médias Congolais (OMEC), l’Association Nationale des Entreprises de l’Audio-visuel Privées (ANEAP), l’Association Nationale des Editeurs du Congo (ANECO), l’Union Congolaise des Femmes des Médias (UCOFEM), les Femmes des Médias pour la Justice (FMJC) et la Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC).

Il faut dire qu’il y avait de quoi se rendre conséquent avant que la CENI ne convoque le corps électoral et n’ouvre ses BRTC pour tout démarrer. Car, comme il faudra informer, il faudra repenser aux règlements du métier et agir en toute impartialité, c’est en tout cas ce que l’ensemble des journalistes présents à cette activité se sont juré de faire.

Marco Mongolu

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com