Cap sur les élections : le MCSD mobilise son électorat à Mbanza-Ngungu

Cap sur les élections : le MCSD mobilise son électorat à Mbanza-Ngungu

This post has already been read 425 times!

Plus question de se faire d’illusions. L’heure est au renforcement des stratégies pour ne pas perdre en conjecture face à un processus électoral que d’aucuns croiraient hypothétique. Rien que soixante-douze (72 heures) seulement restent à la CENI, pour convoquer le corps électoral, prévu pour ce samedi 23 juin 2018, et aux postulants, à déposer leurs dossiers de candidatures à la députation provinciale, le dimanche 24 juin 2018. Le Mouvement Chrétien pour la Solidarité et la Démocratie, MCSD, s’y prépare laborieusement. A cet effet, ce parti politique du Centre a installé, le week-end dernier, son Comité sectionnaire à Mbanza-Ngungu qui, en même temps, est le chef-lieu du district de Cataracte mais aussi, du territoire qui porte le même nom. L’objectif ultime est de mobiliser en vue de conquérir le plus possible de l’électorat. Mais, également, à l’équipe du comité sectionnaire investi, à déployer des efforts considérables pour asseoir, dans les esprits des Ngungoises et Ngungois, l’idéologie et les valeurs que prônent le parti. 

A l’occasion, une forte délégation du directoire national, conduite par son président national, M. Roger Muaka Muaka, a effectué une descente sur place à Mbanza-Ngungu. A tout prendre, ce territoire constitue un enjeu de taille pour les élections de décembre 2018, dans ce sens qu’il compte six (6) sièges à la députation provinciale et quatre (4) à la députation nationale. Voilà qui justifie la consécration des énergies au MCSD pour rafler tous les sièges réservés à ce territoire du reste, historique. Car, il est le berceau de la civilisation bantoue et symbole de la libération de l’homme noire à travers le prophète Simon Kimbangu arrêté à Mbanza-Ngungu avant d’être transféré à Lubumbashi au Katanga.

Première escale pour le président Roger Muaka, c’est le groupement Nkanka Mputu où il a présenté ses civilités au Chef de groupement. Il faisait 13h15’, heures locales, lorsque le cortège du président national sera stoppé au village Boko où un déferlement de la foule en liesse l’entendait de pied ferme sous un soleil d’aplomb. Accueilli par les notabilités de Mbanza-Ngungu, il recevra également le bain de foule sous un œil de régal de M. Doucet Mampangala, président Fédéral du Kongo Central ainsi que l’Ir. Marc Ilo Malongi, Gertrude Malande et Me Hippolyte Vasika, respectivement Secrétaire général, 2ème Vice-président et Porte-parole du parti, faisant fonctions de comité restreint d’accueil du président national qui était accompagné du 1er Vice-président Edmond Mavungu et le Directeur de l’Ecole du parti Ir. Benjamin Ndubu.

Une entrée triomphale en la salle Kyra

En présence des invités de marque dont le président sectionnaire de la Majorité présidentielle/Mbanza-Ngungu et des partis politiques partenaires comme le Mouvement pour la Démocratie et le Développement (MDD) et les jeunes regroupés au sein de la JEK, le président sectionnaire du MCSD/Mbanza-Ngungu a prononcé son mot de bienvenue. Le président Doucet va investir le comité territorial après qu’il y ait circonscrit le cadre. Dans son mot de circonstance, ce dernier s’est appesanti à éclairer la base sur l’idéologie et les valeurs que prône le parti MCSD. En effet, dit-il, le parti fonde ses valeurs sur l’idéologie de la démocratie chrétienne qui cherche à promouvoir une politique conforme à l’esprit de l’évangile notamment, sur l’amour du prochain, l’égalité de tous, le respect de la vie humaine, la protection de la famille, la solidarité et la tolérance.

Le Congo aux Congolais

Le président Roger Muaka n’est pas allé par quatre chemins pour déclarer que l’avenir du Congo de demain doit être différent de celui d’hier et d’aujourd’hui. Faisant allusion aux ingérences extérieures, il est d’avis que seuls, les Congolais soient en mesure de tracer leur propre avenir politique et économique. Sur ce, il est anodin que c’est toujours l’extérieur qui fixe même les prix des matières premières.

Confiant en l’avenir, le rôle du MCSD sera celui de libérer les Congolais pour que les atouts que Dieu a placé dans chacun, puissent s’émouvoir et construire un pays plus beau qu’avant.

Il convient de rappeler que le MCSD est l’unique parti politique en RDC qui applique la présidence rotative, c’est-à-dire, il n’existe pas au sein du parti, une autorité morale qui incarne tout le pouvoir suprême et dont on aperçoit ses effigies placardées sur des calicots ou présentoirs.

Eugène Khonde

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com