Linafoot : l’insécurité se porte bien au stade des martyrs !

Linafoot : l’insécurité se porte bien au stade des martyrs !

This post has already been read 435 times!

C’est souvent lors des grands derbys de Kinshasa, opposant l’Association Sportive V. club au Daring Club Motema Pembe voire  le Football Club Renaissance du Congo que le stade des martyrs de la pentecôte  se transforme en  une géhenne,  suite à l’insécurité que causent à ciel ouvert, les inciviques de tout calibre venant de quatre  coins de Kinshasa.

Ces ‘’Kuluna’’, habillés pour la plus part aux couleurs de leurs équipes, extorquent  au grand jour les biens de quiconque  passe à pied près du stade, beaucoup plus les dames.

En effet, parmi toutes les entrées du stade des martyrs, ce sont les directions de l’Avenue des huileries et Pont Cabi qui sont vraiment effrayantes, puisque les ‘’Kuluna’’ qui y opèrent menacent même les véhicules qui roulent sur triomphal.

Comment ça se passe ?

Pour bien opérer, ces inciviques commencent d’abord par se battre sur la chaussée, en se lapidant dans tous les sens pour perturber la circulation  en ciblant de loin, tout piéton qui emprunte les abords du stade  des martyrs.

D’aucuns vadrouillent à l’esplanade des martyrs  pour revendre les billets qu’ils arrachent entre les mains des paisibles citoyens qui viennent suivre le match.

Tous ces drames se passent aux yeux ouverts de la police qui, de fois, ne vient pas au secours des victimes   et pourtant, elle est censée sécuriser le public qui vient assister aux grandes rencontres.

Des réalités internes

A chaque fois qu’un derby ou classico se joue au stade des martyrs de Kinshasa, certains endroits deviennent  inaccessibles, surtout aux pourtours, où, les antipatriotes commettent des exactions de toute sorte  en entonnant de chansons obscènes. Pour bien y résister, il  faudra parler le même langage qu’eux, pour ne pas devenir leur cible.

A la mi-temps, la sortie est dangereuse puisque, c’est vraiment pendant la pause que ces Kuluna sortent toutes leurs cornes en rabotant certains spectateurs à faible esprit qui cherchent à se soulager. Cette situation oblige plusieurs supporters à faire le petit besoin dans des sachets et le jeter dans l’espace.

A la sortie de chaque grand match, aucun supporter ne se précipite à sortir de peur qu’il ne soit la proie des Kuluna.

Constat fait, la plupart des spectateurs sortent du stade en bloc pour être à l’abri de toute menace.

A dire vrai, plusieurs amoureux du ballon rond Kinois ne se rendent pas au stade comme ce fut souvent le cas jadis pour aller ovationner de près leurs stars, mais ces derniers préfèrent suivre le match  à la maison pour éviter tout danger qui arrive avant, pendant et après les grands matches.

Certains supporters ont perdu même la saveur de leur club à cause des comportements sordides qui s’affichent nuit et jour au stade des martyrs.

Nombreux, sont ceux qui s’interrogent, si le ministère des sports, en connivence avec la FECOFA font réellement quelque chose pour éradiquer ce fléau?

Christian Bokaya

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com