Cauchemar ?

This post has already been read 401 times!

Qui, en Rd. Congo, n’est pas sans savoir que ces deux vieux chefs déchus tenaient bon le taureau par les cornes ? Qui, en Rd. Congo, ne saurait décrire l’histoire extravagante de ces combattants dignes de confiance ? O tempus ! Ils sont le reflet de l’opposition radicale. Très chers-chefs-combattants. Sur le plan tant national qu’international, l’histoire peine à se réécrire. Au nom de la nation. Au nom des combattants. Bon vent !

Hommage au Sphinx, parce que ses deux bons vieux combattants veulent s’immiscer dans les affaires du pays. Olenghankoy,  Conseil national de suivi de l’Accord – CNSA. Brutshi, Gouvernement. Pour une tripartite CENI-Gouvernement-CNSA, cette  bipartite est à invalider. Pourquoi ? Parce qu’ils ont du  temps pour inhumer  leur père spirituel dont le corps  à l’étranger.

Jusqu’ici, Tshitshi ne fait que traîner alors que ses affidés d’hier, trônent aux affaires.

Le  2 juillet, ils veulent faire le point sur l’application effective de cet Accord. Pis encore,  pour eux, la CENI est dans la voie cruciale  afin d’organiser les élections avec la machine à voter.

Du côté de la CENI, les projecteurs éclairent dans toutes les ruelles. A voir les ambitions prestigieuses de Corneille Nangaa  pour la tenue effective d’élections comme promis, ce dernier entend organiser ces élections avec la « machine à voter ». Donc,  la CENI ne conçoit aucune idée d’abandonner la machine à voter pour les scrutins de décembre,  malgré toutes les  pressions persistantes.

Les dés sont jetés. La boule ne tourne que sur un chiffre  sacré. Un 6. Il ne reste que six mois pour convenir les merveilles de l’avenir du Congo. Le bois surchauffe dans le microcosme politique congolais, ainsi qu’aux attentes de la population.

Entretemps, le Président de la République apprête ses gants pour son adresse à la nation d’ici le 20 juillet. Le CLC, de son côté,  forge sa plume sur des récits inédits au probable 30 juin. Les prélats catholiques s’affichent en premier plan ce 28 juin. Le Gouv’ entend livrer un passeport bio à Bemba. Les BRTC impatients de recevoir les candidatures de l’UDPS,  malgré ses exigences post-électorales. L’italiano-congolais est attendu en justice d’ici octobre pour une affaire tendue.

Et, enfin, la tripartite CENI-Gouvernement-CNSA est initialement prévue pour  ce 2 juillet 2018. 58ème anniversaire de l’indépendance,  le cauchemar reste entier.

Munyinga D.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com