Coopération des médias sino-africains : StarTimes s’engage à allumer l’Afrique numériquement

Coopération des médias sino-africains : StarTimes s’engage à allumer l’Afrique numériquement

This post has already been read 371 times!

Des échanges des opinions et des idées sur la coopération et le développement du secteur des médias en Afrique ont été l’épicentre du quatrième Forum sur la coopération Chine-Afrique dans le domaine des médias. C’était du 25 au 27 juin 2018 à Beijing, en Chine, avec au total plus de 400 représentants dont 45 ministres africains, ainsi que des représentants de l’Union africaine, de Radiodiffusion et de l’organisation sino-africaine de la radio, du cinéma et de la télévision. Présent à cette cérémonie annuelle qui est devenue une plate-forme très importante pour promouvoir le dialogue entre les médias sino-africains et un mécanisme efficace de coopération pratique, le président du groupe StarTimes, M. Pang Xinxing, a exprimé son engagement à faire en sorte que l’Afrique soit allumée numériquement dans les plus brefs délais.

Il a noté, en effet, que StarTimes est à la pointe de l’installation de la télévision numérique par satellite pour 10 000 villages en Afrique. Et bien qu’il s’agisse d’un projet de coopération Chine-Afrique, M. Pang a déclaré aux délégués que StarTimes est l’exécuteur du projet qui assurera un accès ininterrompu à la télévision par satellite à des millions d’Africains une fois achevé. Il sied de noter que ce forum vise à renforcer la coopération et les échanges entre la Chine et l’Afrique et à stimuler le développement des relations sino-africaines, en général.

Cependant, ce forum est organisé par l’administration nationale de la radio et de la télévision de Chine et exécuté par le bureau de la presse, de la publication, de la radio, du film et de la télévision de Beijing. Ainsi, la Chine et l’Afrique, conformément aux principes «égalité, confiance mutuelle, amitié sincère, coopération gagnant-gagnant et développement commun», ont pour but d’hériter l’amitié traditionnelle entre la Chine et l’Afrique. Mais, aussi, de promouvoir les échanges entre les civilisations chinoises et africaines et d’approfondir la coopération sino-africaine dans les médias. Selon le chef adjoint de la publicité, le Parti communiste chinois (PCC) et le ministre de la radio nationale et de la télévision, M. Nie Chenxi, le gouvernement chinois, sous la direction du président Xi Jinping, continuera à travailler pour une amitié gagnant-gagnant avec l’Afrique, où toutes les parties sont satisfaites des développements et des échanges pour assurer la pérennité des relations de longue date. Il a affirmé, pourtant, que le 4ème Forum de coopération des médias Chine-Afrique n’aurait pas été un succès sans la participation de toutes les parties prenantes, tout en promettant que la Chine aidera l’Afrique à atteindre l’excellence des médias et des progrès durables dans la numérisation.

Un certain nombre de résultats ont été réalisés au cours de ce forum axé principalement sur trois thèmes, à savoir : ‘’Echange de la politique médiatique sino-africaine‘’, ‘’Construction du droit de parole des médias chinois et africains‘’ et ‘’Numérisation des médias chinois et africains et leur développement de l’industrie de contenu‘’. Toutefois, de nombreuses suggestions constructives ont été avancées pour approfondir la coopération entre les médias chinois et africains dans plusieurs domaines notamment, l’économie des médias et la technologie numérique.

Lors de ces assises, la plupart des ministres et responsables des médias des pays africains et chinois ont demandé plus de soutien dans les domaines de la diffusion numérique et de l’amélioration du contenu. Et selon le PDG de Africa Union Broadcasting, M. Grégoire NDJAK, ‘’la Chine a beaucoup fait pour l’Afrique en matière de diffusion numérique‘’. Sur ce, il a exprimé sa grande satisfaction à l’égard des réalisations du Forum jusqu’à présent, ajoutant qu’il faudrait faire davantage pour l’Afrique dans les domaines de la qualité du signal, des améliorations audio-visuelles, de la formation et du recyclage des radiodiffuseurs africains pour améliorer la qualité des reportages.

Quelques initiatives ont été proposées pour l’avenir au sortir de ce forum dont «renforcer le dialogue sur les politiques, rechercher le concept de communication et le système de gestion correspondant aux réalités des pays en voie de développement et créer des conditions favorables au développement innovant et à la coopération approfondie des médias chinois et africains».

La Pros.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com