Elections 2018 : le MPD dans la course !

Elections 2018 : le MPD dans la course !

This post has already been read 449 times!

Dimanche 1er juillet 2018, le Mouvement des Patriotes pour la Démocratie (MPD) a tenu une convention à son siège sis 5, Avenue Kabongo, Quartier Sans fil, dans la commune de Masina.  Les cadres de cette formation politique de l’Opposition réunis autour de Francis Mulaja Kabamba, leur président, ont été briffés par ce dernier sur les dossiers qui défrayent l’actualité au pays. Machine à voter, fichier électoral, seuil de représentativité, caution remodelée pour déposer les candidatures à tous les niveaux, voilà une brochette de sujets qui ont été au menu de la journée. L’opposant Francis Mulaja a relevé le fait que le décor planté par la loi électorale créé une exclusion du petit peuple parce qu’avec la crise économique que traverse le pays et le contexte de manque de plusieurs, il est difficile pour les personnes démunies de se lancer dans la bataille électorale. Ainsi, les joutes qui se profil à l’horizon ont un caractère non-inclusif et élitiste. Par ailleurs, intervenant sur le dossier de la machine à voter et autres, il a dénoncé une forme de mauvaise foi dans le chef du Pouvoir qui se résume comme des stratégies en amont des scrutins pour avoir les voix dans la poche. Néanmoins, la question de l’heure, face à la convocation du corps électoral depuis le 23 juin 2018 par la CENI, reste de savoir s’il faille ou non prendre part à ces élections. Vu l’urgence de sortir la République Démocratique du fossé de la crise politico-électorale née de la non-organisation des élections en 2016 alors que le Président Kabila arrivait au terme de son deuxième et dernier mandat constitutionnel, le Mouvement des patriotes pour la Démocratie a décidé de prendre part aux élections. C’est, à tout dire, la convention dans un consensus via le vote à l’unanimité qui a levé l’option voulue salutaire de ne pas boycotter les élections sous, toutefois, des réserves. Lesquelles ? Bien, que l’engagement aux joutes électorales se fera si l’ensemble de l’Opposition monte dans le train électoral. Puis, malgré cette décision de prendre part au processus électoral, le Mouvement des patriotes pour la Démocratie continue d’appeler la Commission Electorale Nationale Indépendante à rejeter l’usage de la machine à voter dite simple imprimante par la centrale électorale mais qualifiée de machine à tricher par les opposants. ‘’Nous sommes contre l’usage de la machine à voter, contre le tableau planté de l’exclusion des femmes et hommes qui n’ont pas assez des moyens par une caution revue à la hausse. Mais, nous nous engageons à prendre part aux élections avec vigilance parce que l’heure n’est plus à regarder en arrière et favoriser un statu quo au pays. Quoi qu’il en soit, notre engagement est sous réserve d’une participation des autres forces de l’Opposition politique. Il faut qu’ensemble nous œuvrions à offrir au peuple l’alternance tant attendue’’, a dit en substance Francis Mulaja Kabamba lors d’une interview après la convention du MPD. A présent, le Mouvement des Patriotes pour la Démocratie enregistre les membres qui veulent concourir au sprint électoral. Il sied de signaler que ce parti a été agréé par l’arrêté ministériel  Num047/2006 du 03/03/2006 et a une longue expérience de plus de dix ans de l’exercice de la politique au Congo-Kinshasa.

Danny Ngubaa

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com