Bemba : la liberté totale exigée !

Bemba : la  liberté totale exigée !

This post has already been read 772 times!

*Depuis son arrivée à Rhode-Saint-Genèse, sa résidence située dans une banlieue huppée de  Bruxelles, capitale du Royaume de Belgique, Bemba dont l’acquittement intervenu le 8 juin 2018, dans son affaire principalement liée  aux exactions attribuées à ses éléments dépêchés autrefois à Bangui, à la demande d’Ange Félix Patassé, n’attendait plus  qu’aujourd’hui, le 4 juillet 2018,  pour être, enfin,  fixé de son sort à la suite de délibérations résultant de   son deuxième procès axé essentiellement  sur  la subornation des témoins.

Dans l’entretemps, la CPI qui lui avait imposé quelques restrictions depuis la sortie de sa Cellule de Scheveningen,  serait, selon des sources concordantes,  sur le point de lui accorder la liberté totale, au regard des éléments constitutifs de ce deuxième dossier auxiliaire.

Déjà, au Mlc, Eve Bazaïba, la Secrétaire Générale, se dit  confiante, dès lors qu’elle ne voit  pas pourquoi la CPI s’acharnerait encore à le maintenir indéfiniment  sous  escorte de la police belge,  ou  sous le contrôle injustifié  de son geôlier dont la mission s’est, du reste,  achevée.

Mais, aux dernières nouvelles, en vertu de sa connaissance du déroulement des affaires de Bemba dont il a été l’un des Avocats-conseils, Me Aimé Kilolo dit qu’il n’est nullement question, pour les juges de se prononcer aujourd’hui, comme cela a été si souvent annoncé par les médias.

Par contre, précise-t-il, à l’audience prévue aujourd’hui, les Avocats de  de Bemba présenteront leurs moyens de défense. Car, en  son temps, rappelle-t-il, la Cour avait décidé  de sa culpabilité mais, sans pour autant, en fixer le timing précis. Donc, après l’exposition orale  de ces moyens de défense en vue de plaider  pour la réduction de toutes les peines consécutives à la subornation des témoins, les juges prendront l’affaire en délibéré.

A la question de savoir si Bemba peut se déplacer ou pas, s’il peut venir à Kinshasa lorsqu’il le voudra ou se rendre dans n’importe quel pays du monde ? Aimé Kilolo, se prêtant  hier, dans la soirée, à des médias interposés,  soutient que dans le cadre de sa liberté provisoire, Bemba peut se déplacer à tout moment, à la seule condition, pour lui, de communiquer à la CPI, son adresse de destination et, éventuellement, son numéro de téléphone auquel il peut être joint, si celle-ci l’estime nécessaire.

En clair, si Bemba traîne encore à Bruxelles, c’est pour des raisons de convenance personnelle ou de son agenda politique en cours de constitution.

Mais, en qui concerne la CPI, les juges seront, eux,  en droit de fixer une autre date, selon leurs propres délibérations, pour le prononcé, le moment venu, du verdict final.

Vers le congrès du MLC

A Kinshasa, pendant ce temps,  les jours passent et ne se ressemblent pas. Un coup de badigeon par-ci, un coup de torchon par-là. Au Mlc, son parti, toutes les batteries sont mises en marche  pour la tenue du congrès. Les dates sont déjà connues. Le lieu  est déjà bien choisi. Les cadres et autres militants sont dans les préparatifs pour la tenue du Congrès du 12 au 13 juillet.

Dans sa foi, Eve Bazaïba n’ose pas  trop parler à la place de Bemba, ni de dévoiler ses ambitions pour les futures élections.  Toutefois, elle lie tout au dénouement  de tous ces dossiers judiciaires  qu’elle inscrit, d’ores et déjà,  dans la corbeille de  tracasseries politiques de la justice internationale qui, d’ailleurs, n’ont que trop duré.

LPM

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com