Après la création du FCC. Alain-André Atundu: ‘’la Majorité présidentielle n’est pas morte’’

Après la création du FCC. Alain-André Atundu: ‘’la Majorité présidentielle n’est pas morte’’

This post has already been read 690 times!

Avec la création du Front Commun pour le Congo, le FCC, plusieurs sont de ceux qui, depuis un certain temps, pensent que l’avenir de la  MP est menacé.  Tenez ! Comme pour fixer l’opinion une fois pour toute quant à ce, Alain-André Atundu, Porte-parole de cette plateforme politique, a tenu à préciser que ‘’la Majorité présidentielle n’est pas morte. La MP existe toujours en tant que structure politique de ceux qui avaient signé la Charte constitutive dans l’objectif d’accompagner le Président Joseph Kabila dans son combat politique pour la démocratie, la souveraineté et l’intégrité territoriale de la RDC’’. Il s’est exprimé au cours d’une Conférence de presse tenue ce mercredi 4 juillet 2018 à Kinshasa. 

Sans ambages, l’homme n’est pas parti par quatre chemins pour éclairer la lanterne qui trame de près ou de loin, dans l’opinion publique, une belle occasion, semble-t-il, pour répondre à ceux qui s’interrogent sur l’avenir de la MP, après la création et la signature de la Charte constitutive du Front Commun pour le Congo (FCC), dont Joseph Kabila Kabange, actuel Président est initiateur et l’Autorité morale.

Sur place, le Porte-parole de la Majorité présidentielle a fait savoir que pour le moment, la Majorité présidentielle comme telle n’avait pas encore présenté de candidats aux provinciales, ni aux nationales. Cependant, réunir le seuil électoral d’éligibilité nécessaire, ‘’la MP s’est organisée en onze regroupements politiques électoraux. Ces derniers présentent, conformément à la loi, les candidats sous leurs labels’’, ajoutait Alain-André Atundu.

Profitant de cette même occasion, M. Atundu, sans aucun doute, au regard de l’avancement du processus électoral, a lancé un franc appel à tous les Opposants, celui d’aplanir leurs divergences en toute responsabilité notamment, en ce qui concerne le remplacement du Rapporteur de la Commission Electorale Nationale Indépendante issu de l’UDPS dans le souci de trouver une solution convenable pour tous.

Ainsi, ‘’la Majorité présidentielle appelle nos partenaires de l’opposition à régler leurs problèmes internes dans un esprit positif en ayant à l’esprit l’intérêt majeur de la démocratie et de nos populations’’, a-t-il dit.

Germain Lobo

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com