Partenariat Public-privé : Oly Ilunga visite le Centre Hospitalier Biopharma à Kinshasa

Partenariat Public-privé : Oly Ilunga visite le Centre Hospitalier Biopharma à Kinshasa

This post has already been read 799 times!

Le Dr Firmin Mudoko, ci-devant Médecin Directeur du Centre hospitalier Bio-Pharma 2, a reçu la visite du Dr Oly Ilunga, Ministre de la santé publique venu se rendre compte, dans le cadre du partenariat public-privé, de l’état d’avancement du projet que le Centre a en partenariat avec l’Etat congolais. C’était l’occasion pour Dr. Mudoko de présenter à son hôte les besoins de son établissement hospitalier. C’est notamment un appui financier qui peut permettre l’amélioration des conditions de travail du personnel de santé et des soins administrés aux malades. A en croire Dr. Firmin Mudoko, cet appui concerne la mécanisation des agents qui y travaillent comme indiqué dans la convention signée entre les deux parties. Aussi, d’obtenir une exonération pour les matériels qui sont stockés à l’étranger pour le projet de santé notamment, la banque du sang, la modialyse et la biologie moléculaire.

Le Ministre de la Santé publique, Oly Ilunga, a visité, jeudi 5 juillet 2018, dans le cadre du partenariat public- privé, le Centre hospitalier moderne Bio-Pharm 2. Ce dernier est situé au croisement des avenues des Huileries et Kato, dans la commune de Kinshasa. Il a été agréablement impressionné par la qualité et l’accessibilité de l’offre des soins aussi bien du rôle que joue les acteurs privés dans le secteur de santé publique. C’était aussi une surprise, pour lui, de constater la qualité de travail que Bio-Pharma 2 offre à son personnel de santé. Il s’est rendu compte que le Centre correspond aux standards modernes et internationaux et permet à ce que l’Etat puisse appuyer cette belle initiative. ‘’Je suis agréablement surpris par la qualité des soins et services qui sont offerts dans ce Centre moderne à la population’’, a-t-il déclaré.

Pour lui, tous les acteurs du domaine de la santé peuvent compter avec l’appui du ministère de la Santé publique. De manière classique, on a tendance à séparer les acteurs privés et les acteurs publics. Pour Oly Ilunga :’’Nous sommes là pour mettre en place la stratégie de développement du secteur de la santé et améliorer de surcroit la qualité de la santé que l’on doit offrir à nos populations’’. Il a insisté sur sa nécessaire détermination d’offrir à la population les soins de santé de qualité à travers ce partenariat. Et, indique-t-il, il n’y a que le secteur de la santé qui peut suivre le taux de croissance démographique et le secteur privé est bien placé pour mieux suivre et vient en appui à l’Etat dans le cadre de partenariat public-privé afin d’offrir les soins de santé de qualité primaire. Oly Ilunga a, à ce sujet, fait remarquer que la croissance démographique a au cours de dix dernières années augmenté de 20 millions d’habitants. A l’en croire, ceci signifie qu’il n’y a aucune capacité de planification du fait que les Etats sont dépassés par une telle croissance démographique. ‘’Il n’y a que le Partenariat public-privé qui peut permettre de répondre aux besoins croissants de la population’’.  Pour cet aspect, Oly Ilunga, médecin de son état, a dit qu’il reste le défenseur du Partenariat public avec les acteurs privés du secteur de la santé. Le ministre est parti avec un sentiment de soutenir cette initiative qui offre les soins de qualité à la population et avec promesse de venir à l’inauguration d’un autre bâtiment qui va abriter d’autres services comme la modialise, banque de sang et la biologie moléculaire.

Bien avant, Oly Ilunga a visité, tour à tour, les salles bien équipées de matériels ultramodernes montés dans la salle d’urgence, au laboratoire, à la physiothérapie, la dentisterie et celle de l’échographie. Il s’est ensuite rendu au premier niveau où sont installés la radiographie, la mammographie et les soins intensifs en passant par les salles d’accouchement. Le Centre lui a offert un kit de testoscopie qu’il a abandonné il y a quelques temps. Parmi le corps médical présent à ce Centre, on a remarqué la présence du Dr. Tharcisse Loseke.

Peter Tshibangu

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com