Au-delà de la musique, Fally Ipupa dit non au recrutement des enfants dans l’armée !

Au-delà de la musique, Fally Ipupa dit non au recrutement des enfants dans l’armée !

This post has already been read 205 times!

Au sommet de son art,  Fally IPUPA, 41 ans, a réussi à dompter toute la planète grâce à son talent.  Evidemment sa bonne musique a traversé les frontières nationales. Son succès  ne cesse de produire des retombées positives au-delà de son art de prédilection. Très sollicité dans le monde,  Fally  n’est plus que  vocaliste, mais  il est pratiquement devenu un touche à tout. Chanteur, auteur-compositeur, danseur, entrepreneur et cinéaste, il portera, aussi,  désormais,  la casquette d’Ambassadeur de bonne volonté pour mettre fin  au recrutement des enfants par les groupes armés et miliciens en République  Démocratique du Congo. 

Dans une dépêche parvenue à La Prospérité, la section protection de l’enfant de la Monusco annonce la nomination de Fally IPUPA DICAP en qualité  d’Ambassadeur de bonne volonté. Le porte-parole de la Mission onusienne en RDC signifie la mission de l’artiste qui va travailler au travers sa structure nommée Fally Ipupa Fondation.

A l’en croire, le rôle de Fally sera d’apporter son aide aux différentes couches de la population, y compris les enfants  vivant dans le besoin. Il est, depuis longtemps, engagé dans la lutte contre la malnutrition chronique  qui touche les enfants et dans l’éducation pour tous.

Réputée aussi comme un artiste philanthrope de renommé internationale, la star congolaise a, gracieusement, accepté de joindre  sa voix  et son  image aux efforts de la MONUSCO pour protéger les enfants  contre toutes formes de violences perpétrées  en conflits armés. «Je suis honoré  et enthousiaste par  cette opportunité  de contribuer à la protection des enfants, en général, et en particulier, ceux de mon pays, la RDC», a déclaré Fally Dicap la Merveille.

Cependant, l’artiste est dévasté de savoir que des milliers d’enfants restent encore captifs des groupes armés et sont à la merci d’effroyables formes de violences.  Cet engagement va permettre à l’artiste de faire surtout de plaidoyer étant Ambassadeur, afin que leurs droits  bafoués soient  rétablis. Pour Fally, il est inadmissible que leur enfance et leur innocence soient sacrifiées. «Nous devons agir ensemble et maintenant pour y mettre fin et atteindre l’objectif zéro enfant  soldat en RDC», a martelé le chanteur.

Signalons qu’au Nord et Sud -Kivu, des affrontements  entre les groupes armés  et les FARDC ont favorisé le recrutement d’enfants et les violations graves des droits de l’enfant. La même situation est aussi observée, dans le Grand Kasaï, où les  attaques de la milice Kamuina Nsapu et les Tshokwe ont exposé les enfants à toutes sortes de violations. Au premier trimestre de l’année 2018, la section protection de l’enfant de la MONUSCO a répertorié au total 1300 cas de violations de droit de l’enfant commis dans le contexte du conflit armé en RDC.

Jordache Diala

 

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com