Nouvelle série de nominations. Fardc : Kabila nomme, retraite et permute !

Nouvelle série de nominations. Fardc : Kabila nomme, retraite et permute !

This post has already been read 5637 times!

*Célestin Mbala devient le Chef d’Eta-Major des Fardc. Il remplace ainsi Didier Etumba qui, lui, devient le Conseiller Militaire du Chef de l’Etat. Amisi mieux connu sous l’appellation de Tango Four est nommé Chef d’Etat-Major Adjoint en charge des Opérations et Renseignements.  Bien d’autres nominations ont été opérées ce week-end, au terme de quelques Ordonnances présidentielles. C’est le cas de relever, ici, que dans la foulée,  John Numbi a été nommé Inspecteur Général des Fardc. Tandis que François Olenga assumera  la fonction de chargé des missions du Chef de l’Etat. Le Lieutenant-Général Mukuntu, pour sa part,  devient Auditeur général des FARDC.  Tel, un coup de balai, Kabila en a donné un dans le but de resserrer les rangs des Fardc.

Ainsi, à quelques jours du dépôt des candidatures à la présidentielle du 23 décembre  2018 et, surtout, dans un environnement politique caractérisé par des menaces de tous ordres, y compris l’ultimatum du CLC dont l’expiration est fixée au 8 août prochain, cette nouvelle série de nominations est-elle perçue comme un signe avant-coureur de la hargne avec laquelle le Chef de l’Etat tient au respect, à la fois, de la souveraineté du pays qui, normalement, transite par l’intégrité du territoire et l’intangibilité des frontières. Bien, selon des commentaires des citoyens lambda, tels qu’ils ont recueillis, ces nominations, à elles toutes seules, constituent une force de dissuasion, au regard la trempe des personnalités élevées à des postes de responsabilité, alors que certaines d’elles, sont soit citées par  le Trésor Américain dans le cadre ce qu’on a appelle communément ‘’sanctions ciblées’’, soit qu’elles font partie de la caste ces hauts  officiers  accusés dans les rapports des Nations Unies, pour leur implication présumée dans le trafic illicite et exploitation illégale des ressources naturelles de la RD. Congo. Et, ce n’est pas tout.

Car, à tout prendre, le cas qui surprend plus d’un est, sans doute, celui de John Numbi qui, depuis l’assassinat de Floribert  Chebeya, a été presque mis à l’index, quant en ce qui concerne, par exemple, la gestion des affaires de l’Etat.

Quoi qu’il en soit, le Président Kabila a levé l’option de les désigner et de les nommer comme tels. Ils vont, certainement  monter en puissance, selon qu’il leur aura confié de nouvelles charges.

Mais, il ne serait exagéré de rappeler que la délicatesse de leur mission est telle que ces hauts officiers   arrivent à un moment crucial où la RD. Congo est à la croisée des chemins, avec les élections dont la tenue s’approche. Donc, le 23 décembre 2018, c’est déjà bientôt.

LPM

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com