Respect ou non du pacte républicain de Sun City : ShowBuzz : les orateurs à couteaux tirés

This post has already been read 262 times!

«Quid du pacte républicain de Sun City quinze ans après». C’est autour de ce thème qu’un panel politique a été organisé jeudi 12 juillet dans la grande salle de Showbuzz à  Kinshasa en marge des festivités marquant les 15 ans de la Radio Top Congo FM. Quatre panelistes ont été au rendez-vous,  Pierre Kabwika, Professeur d’histoire à l’Université Pédagogique Nationale ; Théophile Mbemba, Député National et ancien Ministre ; Christophe Lutundula, Député National et membre de la plateforme «Ensemble» que dirige Moise Katumbi Chapwe, le candidat à la présidentielle 2018 ainsi que le Professeur Jacques Djoli , Inspecteur du MLC, parti politique dont la présidence est assurée par Jean-Pierre Bemba Gombo.

Théophile Mbemba qui a représenté le gouvernement  au dialogue de Sun city en Afrique du Sud, a rappelé que le pacte républicain a été signé pour plusieurs objectifs. Il s’agit de la cessation des hostilités, la formation d’un gouvernement de transition, la réunification du pays, la restauration de l’Etat ainsi que la reconstruction du pays. A l’entendre, ledit pacte a été appliqué à 80%. Raison pour laquelle, il y a eu la formation du gouvernement 1+4.  Les autres volets n’ont pas été appliqués parce que le vrai problème  est le respect des engagements.  Pour résoudre  ces problèmes, il faut s’en tenir aux propos du Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange  qui, de temps en temps, dit qu’il va respecter la Constitution. Ce qu’il faut maintenant, c’est  d’aller  aux élections afin que tous les problèmes soient résolus.  A  la question de savoir si le silence du Président sur la question du dauphin cachait une volonté de se représenter aux prochaines élections, Théophile Bemba a laissé entendre que ces propos qui polluent l’atmosphère politique n’engagent que ceux qui les disent.

Et le Professeur Djoli de dire que l’acte républicain de Sun City est en danger parce qu’il a été signé pour  instaurer un nouvel ordre politique, démocratique et constitutionnel. Ce qui, selon lui, n’a pas été exécuté  jusqu’à ce jour. De son côté, Christophe Lutundula  a souligné que le pacte républicain est en pleine destruction parce qu’il y a manque de respect des engagements. Ce, avant d’insister sur le respect de la Constitution qui est même le pacte républicain de Sun City. A la question de savoir si pourquoi, l’opposition ne veut pas entrer au Gouvernement,  Christophe Lutundula a fait savoir que l’opposition ne peut entrer dans un gouvernement  où l’on ne respecte pas les engagements. Pour lui, ce qui importe, c’est le changement du leadership et ce dernier se fera par la tenue des élections  libres, crédibles et transparentes. Pour rappel, depuis le dimanche 9 juillet, plusieurs activités marquant les festivités du 15ème anniversaire de la Radio Top Congo ont été organisées notamment, la marche, les panels social, économique, presse, infrastructures et autres.

Il y a lieu de noter que les festivités marquant le quinzième anniversaire de la Radio Top Congo FM ont été suspendues et reportées à une date ultérieure vue l’agenda trop surchargé du Patron de cette Radio.

Christine Ngalula

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com