Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Promotion des droits des femmes en Afrique. Protocole de Maputo : la vulgarisation lancée !

Promotion des droits des femmes en Afrique. Protocole de Maputo : la vulgarisation lancée !

This post has already been read 985 times!

A l’occasion de la Journée Internationale de la femme africaine, célébrée le 31 juillet de chaque année, le Ministère du Genre, Famille et Enfant, en partenariat avec l’organisation internationale IPAS, a procédé au lancement officiel de la campagne de vulgarisation du protocole de Maputo en République Démocratique du Congo. Cet évènement de grande envergure a eu lieu, lundi 30 juillet 2018, au Chapiteau du Pullman Hôtel, en présence de Mme Chantal Safou, Ministre du GFE et du coordonnateur de la cellule d’étude et de planification de la promotion de la femme, famille ainsi et protection de l’enfant. 

Récapitulatif

Dans sa présentation, Chantal Safou a, tout d’abord, expliqué à l’auguste assemblée l’évolution de ce protocole de Maputo  dont l’initiative a été prise depuis 1995, lors de la 31ème session des chefs d’Etat réunis à Addis-Abeba en Ethiopie.

Jadis, les représentants des pays africains avaient conclu pour miser sur le droit des femmes en Afrique, et le texte a été, par conséquent, adopté en 2003 à Maputo, capitale de la Mozambique. C’est ce qui justifie l’intitulé: « le protocole de Maputo ». Pour rappel, la RD. Congo a adhéré en 2008 et c’est au mois de mars 2018 que le protocole de Maputo est apparu dans le journal officiel de la République Démocratique du Congo.

Retenez, cependant, que ce protocole vise l’intégration de la femme dans tous les secteurs de la vie et la mise en œuvre intégrale des droits de la femme prescrits par le présent protocole qui compte huit grandes thématiques dont l’égalité, c’est-à-dire, la non-discrimination, la protection des femmes contre la violence, les droits relatifs au mariage, les droits à la santé et la reproduction, les droits économiques, sociaux et culturels, à la paix, la protection des femmes dans les conflits armés, ainsi que le droit des groupes de femmes bénéficiant d’une protection spéciale.

Au cours de cette cérémonie, la Ministre a martelé sur les points focaux qui sont inclus dans le protocole de Maputo.

Il sied  de signaler ici que la Ministre Chantal Safou est depuis peu, la Présidente du Comité technique spécialisée de l’Union Africaine, sur l’égalité entre hommes et femmes, et l’autonomisation des femmes.

En cette qualité, elle se sent capable de s’engager pour parvenir à la mise en œuvre de ce protocole. «Le protocole sera mis en application sur toute l’étendue du pays pour la concrétisation des tous les points», a-t-elle déclaré. D’emblée, tout laisse à croire que le protocole va  intégrer le système en RD. Congo à travers les divisions provinciales et gouvernementales.

Gaston Kisanga

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com