A l’issue de la FIFAK. Cause de la femme : Rita Sawadogo monte au créneau!

A l’issue de la FIFAK. Cause de la femme : Rita Sawadogo monte au créneau!

This post has already been read 329 times!

Après la fermeture de la Foire Internationale de la Femme Autonome de Kinshasa -FIFAK 2018- tenue dans la capitale de la République Démocratique du Congo, Rita Sawadogo, Directrice de Cabinet d’Excell Consulting et Présidente du club Business Professional Woman International -BPW, n’a pas voulu donner sa langue au chat. Invitée spécialement de la République du Burkina-Faso à ces assises, elle éprouve des sentiments de joie face à cet acte de considération. Cette Dame milite pour la cause de la femme dans le volet entreprenariat. Selon elle, les femmes ont beaucoup d’atouts et doivent demeurer courageuses, battantes, très entreprenantes et novatrices. Cette ministre honoraire du Burkina-Faso a partagé sa propre expérience aux femmes qui ont pris part à la Foire organisée à la place des évolués, à Gombe. C’est le dimanche 5 août 2018, à Faden House, qu’elle a accordé une interview à votre quotidien.

‘’Comment démarrer sa carrière?’’  C’est autour de cette interrogation que Rita Sawadogo avec les femmes et jeunes filles réunies autour de la FIFAK ont réfléchi, a-t-elle précisé. Tout de l’échange, il était  question pour la ministre honoraire de partager non seulement ses expériences à la quasi majorité des femmes congolaises mais de les amener à une formation dans l’immédiat, a-t-elle affirmé. Rencontrée avec une association des femmes fabriquant des savons, se trouvant dans une difficulté énorme, Rita Sawadogo leur a proposé de pistes des solutions en marge de la FIFAK. A la question de savoir quelle est l’évolution de l’entreprenariat des femmes au Burkina Faso, la Directrice Excell Consulting signale qu’elles sont bénéficiaires d’une volonté politique d’accès au crédit. Regroupées à caution solidaire, c’est-à-dire, au nombre de trois ou quatre,  ces femmes reçoivent du gouvernement un accès sans ambages au crédit. Ceci, est un moyen d’appuyer les femmes face à leurs projets d’entreprenariat. Et, d’après les statistiques, les femmes sont les meilleures pour ce qui est du  remboursement des crédits, rassure Rita Sawadogo. Dans le même chapitre, les femmes du Burkina-Faso  sont de fois soumises  au  concours  de leurs différents projets. Aux meilleures, un apport du gouvernement leur est octroyé, a-t-elle accentué. Voulant  s’adresser à toutes les femmes du Burkina-Faso et du monde, elle a lancé l’appel à la solidarité, elle a demandé aux femmes à partager les informations reçues et expériences acquises aux jeunes. Aussi, d’aller vers les gouvernants avec des propositions, de se battre pour l’accès de la femme aux différents postes du gouvernement. De ce fait, cette leader des femmes a salué les initiatives  de la première édition de la FIFAK, organisée par le Regroupement des ONG et associations des Femmes de Kinshasa, ROFAKIN.

Lambert Saïdi

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com