Les prévisions budgétaires de V.Club pour la saison 2018-2019 s’élèvent à 5.000.000 $US

Les prévisions budgétaires de V.Club pour la saison 2018-2019 s’élèvent à 5.000.000 $US

This post has already been read 3157 times!

L’AS V.Club de Kinshasa a tenu son assemblée générale ordinaire de la saison, mardi, en son siège de Limete 16ème rue, sur Poids lourds, au cours de laquelle, une prévision budgétaire de 5.000.000 de dollars pour la saison sportive 2018-2019 a été présentée à l’assemblée. Un budget plus que le double de Sa Majesté Sanga Balende 2.173.598 dollars, et un peu plus costaud que celui de Dcmp 4.353.405 dollars.

L’Assemblée a été présidée par le secrétaire sportif Raphaël Esabe. Dans son rapport moral et administratif, le club vert et noir de la capitale a indiqué que la saison sportive qui vient de s’achever a été très riche en couleurs, pleine de satisfaction avec un résultat élogieux, remportant 13 matches successifs contre tous les grandes formations de la RDC. C’est une saison qui restera gravée dans la mémoire des Vclubiens, a-t-on lu dans ce document de 11 pages.

Le premier objectif de remporter le litre national a été atteint de belle manière, donnant ainsi le droit à V.Club de participer au prochain championnat de la Ligue des champions de la Caf. Dans l’ensemble de ce championnat national, toutes les deux phases confondues : qualificative et play-off, V.Club a livré 38 matches, il a gagné 29, contre 5 matches nuls et 4 défaites seulement. V.Club a marqué 83 buts et en a encaissé 14. Jean-Marc Makusu Mundele a terminé à la première position des buteurs avec 24 buts, suivi de Chadrack Muzungu 6 buts. L’arrière latérale gauche, Glody Ngonda Muzinga a été plébiscité meilleur joueur de la saison, tandis que Jésus Moloko Ducapel, révélation de l’année. Emmanuel Ngundi kama de son côté, se voit décerné une mention spéciale pour son retour en force après deux ans de suspension par la Caf.

Pour ce qui concerne le deuxième objectif, les compétitions interclubs de la Caf, V.Club a fait savoir que l’élimination en Champion’s League ne lui a pas découragé, mais au contraire, il a rebondi de la meilleure manière, et le voici sur le point de se qualifier en quart de finales de la 15ème édition de la Coupe de la Confédération.

Parlant du dossier transfert, l’équipe de ‘‘BanaMbongo’’ a terminé le championnat national avec un effectif de 27 joueurs. Le comité de direction a pris la décision de conserver l’ossature actuelle et de renégocier cas par cas certains dossiers de joueurs. L’équipe a également salué la victoire administrative sur les dossiers l’opposant respectivement contre Dcmp sur Makusu Mundele, et Sanga Balende sur Mukoko Batezadio.

Par ailleurs, l’Assemblée a remercié les différentes personnes morales et physiques pour leur contribution tout au long de la saison. Il s’agit de l’Etat congolais, la Rawbank, le gouvernorat de Kinshasa et son gouverneur André Kimbuta, le Lieutenant- Général Gabriel Amisi, le conseil suprême, le colonel Tshisekedi, le VP de la Fecofa Bobo Bondembe, le président Didier Katalisi, ainsi que plusieurs autres héros dans l’ombre.

Une minute de silence a été observée en mémoire de tous les membres (dirigeants et sympathisants) qui sont morts au cours de la saison. Il s’agit de notamment de : Jean Mayele, Major Mayamba, Innocent Badidi, Bogano, Mavins etc.

Guy Elongo

 

Lupopo : Bruno Bla réclame ses cinq mois d’arriérés de salaire !

Le coach Bruno Bla

Le coach Bruno Bla réclame ses cinq mois de salaire à Saint Eloi Lupopo de Lubumbashi, s’est-il exprimé dimanche sur les ondes des la radio onusienne avec des larmes aux yeux dans la partie interactive de l’émission Okapi Sports.

Contacté mardi sur ce sujet, le secrétaire sportif de Lupopo, Donat Molongoy Pande Moya indique que Lupopo n’avait pas signé un contrat avec le coach Bruno Bla : « le FC Saint Eloi Lupopo ne doit rien à Bruno Bla. Lupopo n’avait pas signé un contrat avec lui faute de diplôme recommandé par les plus hautes instances de football. Il a été en plus remercié pour insuffisance de résultats et pour avoir été au sein du club plus fétichiste que technicien. Les joueurs ne voulaient plus de lui parce qu’il obligeait 10% dans leurs primes et salaires pour qu’ils soient alignés dans le match. Bruno Bla imposait une collecte des fonds auprès des joueurs pour envoyer aux féticheurs… ».

Donnat Molongoy ajoute qu’un contrat a toujours des droits et des devoirs. Si l’on va en justice, Bruno Bla risque de nous devoir beaucoup d’argent pour dommage et intérêt, a-t-il conclu.

Pour rappel, Bruno Bla a été remercie le 18 mai 2018, après sa lourde défaite face à l’AS V.Club au stade des Martyrs de la Pentecôte (0-3). D’après les sources concordantes, Bruno Bla avait aussitôt après la défaite disparu de la circulation, oubliant même son passeport au  secrétariat du club. C’est dans cette confusion que le comité de l’équipe a fait appel à un autre entraîneur, Franklin Kibongila.

EG

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com