Retour et participation de Katumbi aux élections. Sit-in : la DEK à l’assaut de l’ambassade des USA aujourd’hui !

Retour et participation de Katumbi aux élections. Sit-in : la DEK à l’assaut de l’ambassade des USA aujourd’hui !

This post has already been read 2132 times!

Jusqu’où irait la Dynamique Election avec Katumbi ? Cette question est une matière à réflexion, estiment plusieurs observateurs assidus. Vous croirez ! Après avoir été au siège de la Monusco et de l’Ambassade de l’Afrique du Sud pour déposer un mémorandum, quelques mouvements pro-Katumbistes dont la DEK prévoient de poursuivre, ce lundi 13 août, leurs manifestations publiques en vue d’exiger le retour ainsi que la participation de Moïse Katumbi Chapwe, aux élections prévues le 23 décembre 2018. Pour rappel, ces groupes de pression avaient récemment manifesté leur mécontentement à l’égard de la rude épreuve que font subir les autorités congolaises à  Moïse Katumbi devant l’Ambassade de la République Sud-Africaine, en marge de la visite du Président sud-africain, Cyril Ramaphosa à Kinshasa.

C’est sans ambages qu’après les deux récentes revendications, ce lundi 13 août 2018 à 9 heures, la Dynamique Election avec Katumbi (DEK) et quelques mouvements pro-Katumbistes convient, une fois de plus, les sympathisants qui soutiennent Moïse Katumbi, d’assister au troisième sit-in épinglé du dépôt d’un mémorandum à l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique. Il sied de signaler que cette dynamique croit dur comme fer que leurs revendications connaîtront l’apport et l’implication des occidentaux, en l’occurrence, le Président Donald Trump et Nikki Haley, qui auront influencé positivement le processus électoral en République Démocratique du Congo. Le  sit-in de la matinée de ce lundi sera accompagné du dépôt de mémorandum, et va s’inscrire dans la logique d’idées, qui cadrent avec les deux précédentes exécutées devant la Monusco et l’Ambassade de l’Afrique du Sud. Les revendicateurs sont optimistes quant à la réussite totale de ces deux sorties qui pourront, à les en croire, baliser le chemin du retour et de la participation de Moïse Katumbi aux joutes électorales à venir.

Pour Papy Mbaki, avocat de métier et membre du Parti National pour la Démocratie et le Développement (PNDD), ces revendications vont faciliter le retour de Katumbi au pays de ses ancêtres en homme libre, et cela pour qu’il vienne déposer éventuellement sa candidature à la présidentielle comme tout autre citoyen. « Le régime de Kabila n’a pas le droit de refuser à Moïse Katumbi, le droit de rentrer dans son pays. Ce pays nous appartient à tous et ce n’est pas à ce régime de décider sur le futur Président de la RDC», avait-t-il lâché lors du dernier Sit-in.

«Nous étions partis devant l’Ambassade de l’Afrique du sud pour déposer notre mémorandum adressé au Président Cyril Ramaphosa en visite à Kinshasa, pour qu’il mette de la pression sur Kabila, afin de décrisper le climat politique, en acceptant le retour effectif de notre Président Moïse Katumbi», a poursuivi par ailleurs ce membre, décidé à régler une fois pour toute, le problème qui se pose.

Pour beaucoup d’entre ces militants, le retour de leur Chairman Chapwe, l’organisation des élections inclusives, crédibles et apaisées aussi le retrait de la machine à voter et la décrispation du climat politique avec la libération de sept cas emblématiques des prisonniers politiques, allusion faite à Jean-Claude Muyambo Kyassa, Eugène Diomi Ndongala, Frank Diongo, Gérard Gécoco Mulumba, pourront certainement rendre crédible ces élections tant attendues.

D’emblée, il sied de noter que c’est depuis le vendredi de la semaine écoulée que l’Opposant Moïse Katumbi, a déposé deux requêtes sur la table de Félix Vunduawe Te Pemako, Premier Président du Conseil d’Etat. Cet ancien du PPRD, a accusé le Gouvernement Congolais d’atteinte à sa liberté, allusion faite au refus d’atterrissage de son avion à l’aéroport de la Loano. La deuxième requête concerne la demande au conseil d’Etat, d’une faveur pouvant lui permettre de venir déposer sa candidature à l’élection présidentielle avant la date butoir du 23 décembre 2018.

Merdi Bosengele

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com